Archives par mot-clé : Rôle des bibliothèques

Connaître et valoriser la création littéraire numérique en bibliothèque – notes de lecture

Hélène Bert est chargée des ressources numériques à la Bibliothèque départementale des Côtes d’Armor depuis novembre 2014, après un parcours marqué par la diversité d’expériences professionnelles en lecture publique : Montbéliard, La Flèche, Vitré, Ploufragan, Saint-Brieuc, Guingamp, et en bibliothèque universitaire : IUFM de Bretagne. Diplômée de l’université Paul-Valéry Montpellier III, Licence professionnelle « Dispositifs de gestion et de diffusion de l’information numérique » (promotion 2015-2016). Adresse électronique : Helene.BERT@cotesdarmor.fr

Publié en 2019, cet opus de la Boîte à Outils des Presses de l’Enssib coordonné par Franck Queyraud, offre une exploration du paysage actuel de la littérature numérique.

Dépassant le cadre technique du livre numérique, cet ensemble de contributions s’attache plutôt à montrer la diversité des problématiques qui se posent et des champs professionnels impactés par le numérique en choisissant comme angle d’attaque la thématique de la création littéraire.

Une approche qui renouvelle le discours sur le livre numérique, et dont l’originalité réside également dans la diversité des profils des contributeurs : auteurs (Anne Savelli, Pierre Ménard, François Bon), éditeurs (François Bon, Guillaume Vissac), chercheurs (Carole Bisenius-Penin, Benoît Epron, Antoine Fauchié, Alexandra Saemmer, Lorenzo Soccavo, Louis Wiart), bibliothécaires (Virginie Chaigne, Guillaume Hatt, Caroline Heissat, Renata Pannekoucke, Franck Qeyraud, Alexandre Lemaire).

Une première partie est consacrée aux processus de création et de publication. Comment sont-il impactés par le numérique, quelles sont les dynamiques à l’œuvre ?

Deux auteurs, deux chercheurs ainsi qu’un éditeur apportent leur témoignage et leur analyse.


L’auteure Anne Savelli tout d’abord, inventorie les changements opérés par le numérique sur le travail d’écriture.

Sans conclure à un progrès, ni diaboliser le numérique, elle montre combien la « géométrie de l’écriture » est bouleversée par l’informatique : possibilité de corrections à l’infini, liens hypertextes introduisant une logique d’ouverture alors que le livre était jusqu’alors un objet fermé.

Les fonctionnalités de recherche sont une autre évolution puissante du texte numérique, en permettant des parcours de lecture différents, ou la mise en lumière de caractéristiques du texte : répétition, liens entre éléments distants qui resteraient ignorés dans un texte physique.

Continuer la lecture de Connaître et valoriser la création littéraire numérique en bibliothèque – notes de lecture

La production de contenus éditorialisés par les bibliothèques de lecture publique au prisme de la réception

Caroline Lamotte, agrégée de philosophie, a enseigné la philosophie et la culture générale avant de travailler en bibliothèque comme conservatrice des bibliothèques. Cet article s’appuie sur le mémoire d’étude qu’elle a réalisé de 2019 à 2020 dans le cadre de du Diplôme de Conservateur de Bibliothèques de l’Enssib, La réception des contenus éditoriaux et éditorialisés produits par les bibliothèques de lecture publique, dirigé par Nathalie Nosny, prochainement accessible en ligne sur le site de l’Enssib.

Les bibliothèques de lecture publique éditent depuis longtemps et maintenant éditorialisent[1] des contenus d’information et de médiation que Christelle di Pietro classe en deux grandes familles de produits documentaires : produits de signalement (listes de nouveautés, agenda, bibliographies…) et produits de synthèse (bases de signets, sélections thématiques, dossiers documentaires, articles de blog ou webzines).

Mais l’on remarque deux évolutions de cette production de contenus. La première est que les bibliothèques se sont adaptées aux formes du web en éditorialisant des blogs, des webzines et des vidéos sur des chaînes YouTube, et aux formats des réseaux sociaux en publiant posts et tweets.

La deuxième est qu’à côté de ces produits habituels de signalement et de synthèse, elles éditorialisent maintenant des contenus en lien avec l’actualité et les grandes questions de société, tels les webzines Balises de la BPI ou L’Influx de la Bibliothèque municipale de Lyon.

Or, ce type de productions d’actualité semble renouveler le rôle des bibliothèques autant que les soumettre à rude concurrence. Dans un paysage éditorial et informationnel déjà surabondant, dominé sur le Web par les YNiA (YouTube, Netfix, iTunes et Amazon), l’existence et le positionnement de cette activité de production de contenus posent question, au sein même de la profession.

Quelle légitimité, d’une part, ont les bibliothèques à investir ce champ plutôt dévolu, aux yeux des publics, aux médias d’information journalistiques et culturels, voire aux réseaux sociaux, et quelle valeur ajoutée face à la concurrence forte qui existe déjà ? Comment, d’autre part, garantir à ces productions une réception satisfaisante auprès des publics ?
Continuer la lecture de La production de contenus éditorialisés par les bibliothèques de lecture publique au prisme de la réception