Archives par mot-clé : Réutilisation données

Navigae : Plateforme de recherche et de visualisation cartographique

Après avoir travaillé à la TGIR Huma-Num sur le projet Isidore, Shadia Kilouchi a rejoint en juillet 2016 le Centre d’Information Scientifique et Technique Regards de l’UMR Passages pour lequel elle assure notamment la direction du projet Navigae.

Navigae est une nouvelle plateforme de recherche au service de la valorisation de données géographiques patrimoniales. Cette plateforme est multilingue, elle est disponible en français, en anglais et en espagnol.

Navigae est une réalisation du Centre IST Regards – CNRS de l’UMR Passages conçue dans le cadre du consortium ImaGEO, consortium labellisé et financé par la TGIR Huma-Num.

Cette plateforme a été conçue pour favoriser la diffusion et la réutilisation de données  issues de travaux en géographie.

En effet, les infrastructures de données géographiques (IDG) diffusent essentiellement des jeux de données contemporaines. Il y a peu de données géographiques anciennes sur ces plateformes. Rendre accessibles et réutilisables des données géographiques patrimoniales auprès d’une large communauté de chercheurs, en géographie et plus largement en sciences humaines et sociales, constitue donc encore aujourd’hui un enjeu essentiel en terme de sauvegarde patrimoniale d’une mémoire de la connaissance. Il est ainsi nécessaire de généraliser l’accès de nouveaux fonds pertinents et d’améliorer la diffusion des images géographiques, mais aussi de permettre une réutilisation pertinente de ces données. Pour rendre accessibles, consultables et réutilisables les données cartographiques et photographiques nombreuses et éparses qui constituent des fonds de laboratoires de recherche ou de bibliothèques, le consortium ImaGEO a été mis en place en 2012. Ce consortium souhaite palier à la sous-exploitation de ces ressources faute d’accès en ligne ou de documentation suffisante.

Afin de répondre à cet objectif, l’une des actions prioritaires du consortium cette année 2018 a donc été de mettre en place une plateforme permettant l’accès à ces données mais aussi de proposer des modes d’interrogation et de visualisation de type spatial permettant la réutilisation de ces données de manière optimale.

Quelles sont les données qui peuvent être consultées dans Navigae  comment fonctionne la plateforme, quels types de recherches et de visualisations sont proposées, de quelles manières  peut-on diffuser ces données dans Navigae ?

Voici des éléments de réponses dans cet article.
Continuer la lecture de Navigae : Plateforme de recherche et de visualisation cartographique

Croissance et extension des données, ce que les données font aux Bibliothèques ! Journée d’étude du 8 décembre co-organisée par Médiadix (CRFCB) et l’URFIST de Paris

Médiadix (CRFCB) et l’URFIST de Paris organisent une journée d’étude dans les locaux de Médiadix le vendredi 8 décembre :  Croissance et extension des données, ce que les données font aux Bibliothèques ! 

Les bibliothèques sont détentrices de données numériques appartenant à des registres variés tant par le fond que par la forme, en fonction de leur nature et de leur rôle (données administrative et de gestion, documentaire et bibliographique), ou encore de leurs caractéristiques techniques (données textuelles, iconographiques, audiovisuelles). Ces ensembles disparates d’informations ont vocation à être produits et exploités tant dans le cadre des offres et services existants que dans des contextes d’usages nouveaux ou renouvelés. Ainsi le traitement des données en vue de répondre à certains besoins, tels que l’enrichissement des catalogues, la connaissance des publics, ouvre des perspectives de développement et de renouvellement. Avec les données numériques s’ouvrent une infinité de champs d’expérience susceptibles de modifier le positionnement des bibliothèques. L’extension du domaine des données est en train de façonner un paysage neuf de bibliothèques, apparaissant comme des organismes aux fonctions élargies et aux activités diversifiées.

Programme

Téléchargement au format pdf

Continuer la lecture de Croissance et extension des données, ce que les données font aux Bibliothèques ! Journée d’étude du 8 décembre co-organisée par Médiadix (CRFCB) et l’URFIST de Paris

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Réutilisation des données publiques de la BnF : 1er hackathon participatif les 19 et 20 novembre

Dans le cadre de la semaine de l’innovation publique, la Bibibliothèque nationale de France organise son premier hackathon les 19 et 20 novembre 2016. Les ressources de la bibliothèque numérique Gallica mais aussi de toutes les autres bases de données de la BnF offriront la matière de ce marathon participatif. Durant 24 heures sans interruption, les participants investiront le site François-Mitterrand pour développer des projets autour de la réutilisation des données publiques et imaginer ensemble la bibliothèque du futur.

La diffusion et la réutilisation des données publiques sont au coeur des enjeux de la BnF. Autour de ces principes, le hackathon permettra à une centaine de participants d’explorer durant 24 heures de nouveaux usages des collections et de faire émerger les contours de services innovants à destination des lecteurs de la Bibliothèque. Le thème du sosie est proposé comme point de départ à la créativité des participants qui pourront s’en inspirer comme s’en affranchir. Le public est également invité à venir sur place assister aux présentations des projets, à des démonstrations des outils numériques de la BnF et des « trouvailles » de Gallicanautes, à qui il sera largement rendu hommage à cette occasion. Et parce que hackathon ne rime pas forcément avec numérique, des réutilisations plus originales de Gallica, comme un concert à partir de partitions disponibles sur le site, seront également proposées. A distance, le public pourra suivre en direct via les réseaux sociaux l’évolution des réalisations des participants. Les résultats de cette grande émulation collective resteront par ailleurs consultables en ligne après la clôture de l’opération.

Pour les participants : inscription gratuite obligatoire
Pour le public : démonstrations et animations le samedi de 14h à 20h et le dimanche de 12h à 16h

En savoir plus sur le site de la BnF

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Pour une science ouverte et éthique : Journée Open Access Lyon le 25/10 à la MILC, Maison Internationale des Langues et des Cultures

Dans le cadre de la semaine internationale du libre accès, l’Open Access Week,  #oaweek2016,  l’Université de Lyon organise une journée « Pour une science ouverte et éthique » à la Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC) avec la collaboration des bibliothèques universitaires de Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3, l’URFIST de Lyon, l’Enssib, Persée, le laboratoire ELICO, la Maison de l’Orient et de la Méditerrannée, les bibliothèques Diderot de Lyon, de l’INSA et de l’Ecole Centrale de Lyon, l’Institut des Sciences de l’Homme et le CCSD.

Alors que l’Open Access continue sa progression et qu’il devient une réalité concrète pour l’ensemble des acteurs du monde académique, s’incarne sous nos yeux le concept de l’Open Science : des pratiques de recherches scientifiques dans un univers plus ouvert, adossé aux infrastructures numériques. L’Open Science ouvre la voie à de nouvelles manières de faire de la recherche et de la publier, plus partagées, plus collaboratives, plus transparentes, plus accessibles au citoyen. Plus que jamais, l’éthique est au cœur des questionnements et des débats. Elle se déploie sur l’ensemble du cycle de l’activité de recherche, depuis le moment de la production des données jusqu’à la publication et la valorisation de ses résultats. C’est précisément à cette question fondamentale, exacerbée par la généralisation des outils numériques, qu’est consacrée cette matinée.
Continuer la lecture de Pour une science ouverte et éthique : Journée Open Access Lyon le 25/10 à la MILC, Maison Internationale des Langues et des Cultures