Archives par mot-clé : Open science

Biennale du Numérique de l’Enssib : Être « Open » en 2021 ? 22 et 23 novembre

Quels métiers ? Quels services ? Quels modèles économiques ? Quelles gouvernances ?

Prenant acte de la prolifération existante, la Biennale propose de marquer un temps d’arrêt pour porter un regard réflexif sur les pratiques de l’open.
Dans les années 2000, l’Open data se présentait comme la « source de potentialités infinies pour la sphère publique comme pour la sphère privée » (T. Berners-Lee). 20 ans après cette déclaration, la question s’est complexifiée et élargie (open culture, open Access, open source, open content, open science, linked open data…), tout en soulevant de nombreux enjeux économiques, politiques, juridiques, culturels et sociaux, mais aussi professionnels : impact sur les modèles de gouvernance, les manières de travailler, les alliances, les concurrences, les modèles économiques, les droits, les nouveaux acteurs, etc.… A quoi renvoient aujourd’hui chacune de ces « ouvertures » ? Quelles sont les potentialités réelles et réalistes de l’open ? Quelles sont aujourd’hui les grandes stratégies déployées autour de l’open ? Quelles en sont les contraintes et les potentialités?

La Biennale du numérique se propose de reprendre ces questions et de les examiner pour l’ensemble de la filière du livre. Aussi, abordera-t-elle tout à la fois les questions de découvrabilité, d’accessibilité, de transparence, d’interopérabilité, d’évaluation, de visibilité et de valeur, que les questions juridiques, relatives aux droits d’auteur, à la qualité des métadonnées ou encore aux stratégies des GAFAM vis-à-vis de l’open…

Pour s’inscrire

Les inscriptions ouvriront à partir de juillet 2021

JOUR 1 | lundi 22 novembre > Géopolitique, économie et attention

Matinée jour 1

Accueil café                                                                                           (9h00 – 9h30)

Préambule introductif                                                                   (9h30 – 10h00)
Avec :

  • Nathalie Marcerou-Ramel (Directrice, Enssib)
  • Pascal Robert (Directeur de la recherche, Enssib)

Conférence inaugurale                                                              (10h00 – 11h00)
Objectif : mise en perspective historique et identification des points clés de l’open.
Accueil : Thomas Parisot (Co Managing Director, Cairn.info)
Avec :

  • Jean-Yves Mérindol (Membre du Conseil scientifique et de prospective de l’Observatoire des sciences et des techniques)

Table ronde 1. Géopolitique et économie de l’open       (11h00 – 12h30)
Objectif : revenir sur les engagements respectifs des principaux blocs culturels et économiques, les enjeux de pouvoir, les dynamiques de coordination internationales.
Animation : Ghislaine Chartron (Professeur, Cnam)
Avec :

  • Marie Pellen (Directrice, OpenEdition)
  • Irini Paltani-Sargologos (Chargée d’études, Direction des données ouvertes de la recherche, CNRS)
  • Marie-Noëlle Doutreix (Maître de conférences, Lyon 2)
  • Nikos Smyrnaios (Maître de conférences, Univ. Toulouse 3)

Déjeuner sur place                                                                                (12h30-14h00)

Après-midi jour 1

Tables rondes 2 & 3. Construction de l’attention en régime open : l’offre et la demande                                                                                        (14h00-16h30)
Objectif : revenir sur les stratégies imposées par l’« open » pour (re)construire de la valeur ajoutée.

Table Ronde 2 | Du point de vue des professionnels       (14h00 – 15h15)
Animation : Benoit Epron (Professeur, HEG Suisse)
Avec :

  • David Aymonin (Directeur, Abes)
  • Jean-Baptiste de Vathaire ((Co Managing Director, info)
  • Cécile Davrieux-de Becdelièvre (Responsable de Numelyo, Bibliothèque municipale de Lyon)

Table Ronde 3 | Du point de vue de la réception               (15h15 – 16h30)
Animation : François Gèze (Editeur, La Découverte)
Avec :

  • Annaïg Mahé (Maître de conférences, Urfist Paris)
  • Boris Beaude (Professeur assistant, Lausanne)
  • Sophie Forcadell (Chargée de mission Science ouverte, Sciences Po Paris)

JOUR 2 | mardi 23 novembre > Enjeux professionnels

Matinée Jour 2

Accueil café                                                                                              (9h00 – 9h30)

Conférence d’ouverture                                                                  (9h30-10h00)
Avec :

  • Frédéric Fenter (Chief Executive Editor, Frontiers, Lausanne)

Tables rondes 4 & 5. Open et nouvelles mutations des bibliothèques : accompagner et/ou produire ?                                                       (10h00-12h30)
Objectif : Caractériser les principales stratégies professionnelles engagées face aux possibilités et risques de l’open.

Table Ronde 4 | Un (nouveau) rôle d’accompagnement des publics                                                                                                                          (10h00 – 11h15)
Animation : à déterminer
Avec :

  • Sophie Fotiadi (Chargée de ressources documentaires, Sciences Po Lyon) & Bernard Teissier (responsable du centre de ressources documentaires et numériques, École nationale des travaux publics de l’État)
  • Paul Thirion (Bibliothécaire en chef, Univ. Liège library)
  • Thomas Jouneau (Direction de la Documentation et de l’Edition, Lorraine)

Table Ronde 5 | Un rôle d’éditeur de contenus                  (11h15 – 12h30)
Animation : Catherine Muller (Responsable pôle Editions, Enssib)
Avec :

  • Nathalie Fargier (Directrice, CCSD)
  • Dorothée Pain (Responsable de la bibliothèque numérique, Administratrice HAL, Univ. Univ. Versailles-Saint-Quentinen-Yvelines)
  • Gabrielle Richard (Directrice, UMS Persée)

Déjeuner sur place                                                                               (12h30-14h00)

Après-midi jour 2

Tables rondes 6 & 7. Quelles métriques en régime open ?                                                                                                                       (14h00-16h30)
Objectif : identifier les différentes métriques et le rôle qu’elles jouent en régime open.

Table Ronde 6 | Inventaire des métriques : mesures d’audience ou évaluation ?                                                                                          (14h00 – 15h15)
Animation : Thomas Parisot (Co Managing Director, Cairn.info)
Avec :

  • Yann Mahé (Myscience Work)
  • Solenn Bihan (Direction Valorisation de la recherche, Lillometrics, Univ. Lille)
  • Thomas Porquet (Département Services et Prospective, Consortium Couperin)

Table Ronde 7 | Quelle réutilisation des données ?          (15h15 – 16h30)
Animation : Agnieszka Tona (Maître de conférences, Enssib)
Avec :

  • Laure Lucchesi (Directrice du département, EtaLab)
  • Sébastien Oliveau (Directeur, Progedo)
  • Valentyna Dymytrova (Maître de conférences, Lyon 3)

Clôture des journées                                                                   (16h30 – 17h00)
Avec : à déterminer

Le Passeport pour la science ouverte traduit en anglais

Edité par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ce guide a été réalisé par le Comité pour la science ouverte et l’Université de Lille. Il s’adresse à tous les doctorants en France, dans toutes les disciplines et vise à les sensibiliser à la science ouverte en leur fournissant des conseils et des outils pour la mettre en pratique tout au long de leur démarche de recherche.

Ce guide est à utiliser dans des formations et peut être partagé librement (licence Creative Commons BY-SA). Il est disponible en ligne en version française et anglaise sur le site du CoSo, le Comité pour la science ouverte.

Le Passeport pour la science ouverte est un guide conçu pour accompagner les doctorants à chaque étape de du parcours de recherche, depuis l’élaboration de la démarche scientifique jusqu’à la diffusion de ses résultats. Il propose une série de bonnes pratiques et d’outils directement activables et il s’adresse à l’ensemble des champs disciplinaires.

Table des matières/Index

1. Concevoir sa démarche scientifique de manière ouverte/Planning an open approach to scientific work

– Utiliser des ressources librement accessibles/Using freely accessible resources

– Prévoir la gestion des données/Planning data management

– Travailler de manière reproductible : pour soi, pour les autres/Working in a reproducible way:For yourself, for others

2. Diffuser sa recherche/Disseminating research

– Diffuser ses publications en accès ouvert/Disseminating your publications in open access

– Rendre sa thèse librement accessible/Making your thesis freely accessible

– Ouvrir les données de recherche/Making research data open

3. Préparer l’après-thèse, rejoindre le mouvement/Preparing for after your thesis, join the movement

– Des politiques publiques enracinées/Deeply rooted public policies

– Évaluer la recherche autrement/Evaluating research differently

– Agir dès maintenant/Act now

Aller plus loin/Going further
Glossaire/Glossary
Sources/Sources

Pour toute question sur le guide ou sur sa diffusion, vous pouvez contacter Romane Coutanson.

la science ouverte : une révolution nécessaire – Journée Science Ouverte CNRS 8 octobre

La Direction de l’Information Scientifique et Technique (DIST) organise à Paris le mardi 8 octobre 2019 la journée Science Ouverte du CNRS.

Cette journée a vocation à répondre aux questions que vous pouvez vous poser sur la science ouverte : qu’est-ce que la science ouverte ? Pourquoi aller vers la science ouverte ? Comment accélérer le mouvement vers la science ouverte ? Dans quelle archive ouverte déposer mes articles ? Est-ce que je peux envoyer mon article chez un éditeur prestigieux et en même temps le déposer dans une archive ouverte ? Faut-il payer pour publier en accès ouvert ? Est-ce que nos pratiques d’évaluation actuelles reconnaissent bien le travail des chercheurs ? Est-ce que mes données intéressent les autres chercheurs ? Est-ce que je peux rendre mes données disponibles ? Avec quelle protection ? Ai-je conservé les droits d’auteurs de mon article ? Est-ce que je peux le réutiliser dans un autre corpus pour bénéficier des nouveaux outils de l’intelligence artificielle ? Qui peut m’aider ? etc.

Programme

08:30 – 09:00 Accueil
09:00 – 09:10 Introduction Science Ouverte – Antoine PETIT
09:00 – 09:10 › Ouverture de la journée – Antoine Petit

09:10 – 10:00 Session 1 – Cohérence des politiques de la Science Ouverte

09:10 – 09:25 › Le plan national pour la science ouverte. Où en sommes-nous ? – Marin Dacos (MESRI)
09:25 – 09:40 › La politique pour la Science Ouverte au CNRS – Alain Schuhl
09:40 – 10:00 › Les engagements pour la Science Ouverte de l’ANR – Thierry Damerval (ANR)
Continuer la lecture de la science ouverte : une révolution nécessaire – Journée Science Ouverte CNRS 8 octobre

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

L’information scientifique, à l’épreuve de sa médiatisation

Dossier thématique coordonné par Chérifa Boukacem-Zeghmouri (Elico, UCB Lyon 1) et Blanca Rodríguez Bravo (Université de León)

Modalités de soumission et calendrier

Le dossier fait appel à des travaux inédits et des analyses originales et récentes, relevant des sciences de l’information et de la communication. L’appel, diffusé en français, espagnol et anglais accueille des propositions soumises dans ces langues.

Les propositions soumises présentent une problématique, une méthodologie et apportent des éléments sur les résultats et conclusions envisagés. La longueur des propositions est de 4000 signes (espaces non compris). Elles sont à adresser à Chérifa Boukacem-Zeghmouri : cherifa.boukacem-zeghmouri@univ-lyon1.fr et à Blanca Rodríguez Bravo : blanca.rodriguez@unileon.es pour le 19 septembre 2018.

Après sélection par le comité de lecture (réponse le 18 octobre 2018), les premières versions complètes des textes (de 25 000 signes espaces non compris et rédigés selon les normes éditoriales des articles de la revue disponibles à cette adresse : https://lesenjeux.univ-grenoble-alpes.fr/pageshtml/soumettre.html) sont à remettre pour le 15 février 2019 elles seront soumises alors à une évaluation en double aveugle.

A la suite de cette phase, la version définitive du texte (prenant en compte les éventuelles remarques et retours des évaluateurs), incluant les corrections mineures ou majeures demandées, sera soumise au comité éditorial de la revue qui est souverain pour l’accord définitif de publication en juin 2019.

Continuer la lecture de L’information scientifique, à l’épreuve de sa médiatisation

Économie(s) du document : pratiques et prospectives liées au numérique – 21e colloque international sur le document numérique Djerba, 22-24 novembre 2018

Cette vingt-et-unième édition du Colloque international sur le Document Numérique (CiDE.21) propose d’interroger la numérisation info-documentaire dans ses conséquences sur cette économie – ou ces diverses économies – du document, sur le fonctionnement général de l’environnement documentaire et sur son organisation. Ce questionnement ne se focalise pas exclusivement sur les aspects pécuniaires. En effet, c’est tout le panorama des efforts consentis par les acteurs du document numérique, des mutations induites par la numérisation qui est visé, à travers ses aspects les plus divers, tels que les coûts attentionnels et cognitifs, les changements d’accès tant techniques qu’organisationnels ou structurels, les aspects liés aux infrastructures, à la conservation, à la structuration et à l’archivage, ainsi que tout l’engagement nécessaire aux usages du document : formation, gestion, valorisation et hiérarchisation, évaluation, évolution des métiers, de la transmission et des accès, etc. Les propositions de communication traitant ces thématiques, et notamment des questions suivantes, sont donc les bienvenues :

  • coût, prix et valeur du document et de l’information ;
  • protection du document (droit d’auteur, copyright, fair use…), reproductibilité et réutilisation (notamment pour la fouille de textes dans le cadre de la Loi pour une République numérique) ;
  • création de nouveaux services (notamment dans le cadre des initiatives publiques pour l’open data) ;
  • économie collaborative (notamment dans la production de documents, de données et de métadonnées) ;
  • marchandisation des données publiques et privées ;
    nouvelles connaissances et compétences à acquérir comme prérequis nécessaire à la création, à la manipulation et à l’accès aux documents ;
  • économie cognitive documentaire, notamment au cours de la conception et de la mise à jour du document, et les échanges suscités.

Appel à communications
Depuis plusieurs décennies, le document numérique et l’information digitale ont envahi notre quotidien de citoyens et de chercheurs au point que l’on parle désormais de société post-numérique, comme si toutes les questions soulevées par ce changement de paradigme avaient été posées, comme si toutes les réponses avaient été apportées. Le concept de troisième révolution industrielle popularisé par l’économiste américain Jeremy Rifkin et massivement relayé tant par les médias que par les pouvoirs publics, tend à confirmer cette lecture d’une société dont le basculement informationnel serait maintenant suffisamment abouti pour pouvoir être dépassé.

Pourtant, si la prépondérance du numérique dans le domaine info-documentaire est bien un fait, chaque année apporte son lot de nouveautés, de perfectionnements, d’évolutions et de transformations, particulièrement dans un domaine où les innovations techniques sont rapides et nombreuses, entraînant des changements à la fois structurels, conceptuels et fonctionnels.

Dans de nombreuses disciplines scientifiques, le document numérique continue à évoluer, à faire bouger les cadres, à renouveler les usages, les lectures, les approches visant à l’étudier et à le comprendre, notamment à travers de nouveaux outils et méthodologies d’analyse (humanités numériques) et les potentialités d’exploitation (big data, smart data, données de la recherche, deep learning). Ces évolutions vont de pair avec l’enjeu de l’ouverture citoyenne (open data, ouverture des données publiques, open science), etc. Elles dépassent de loin les domaines traditionnellement réservés aux « professionnels du document ». En s’intégrant chaque jour davantage dans la sphère scientifique, industrielle, sociale, politique…, le document numérique construit toute une économie – au sens originel et général du terme grec οἰκονομία, « administration du foyer » – jusqu’à présent insuffisamment étudiée, et dont la dimension financière n’est qu’une des facettes.

Soumission

En savoir plus sur le site  du colloque.

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Pour une science ouverte et éthique : Journée Open Access Lyon le 25/10 à la MILC, Maison Internationale des Langues et des Cultures

Dans le cadre de la semaine internationale du libre accès, l’Open Access Week,  #oaweek2016,  l’Université de Lyon organise une journée « Pour une science ouverte et éthique » à la Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC) avec la collaboration des bibliothèques universitaires de Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3, l’URFIST de Lyon, l’Enssib, Persée, le laboratoire ELICO, la Maison de l’Orient et de la Méditerrannée, les bibliothèques Diderot de Lyon, de l’INSA et de l’Ecole Centrale de Lyon, l’Institut des Sciences de l’Homme et le CCSD.

Alors que l’Open Access continue sa progression et qu’il devient une réalité concrète pour l’ensemble des acteurs du monde académique, s’incarne sous nos yeux le concept de l’Open Science : des pratiques de recherches scientifiques dans un univers plus ouvert, adossé aux infrastructures numériques. L’Open Science ouvre la voie à de nouvelles manières de faire de la recherche et de la publier, plus partagées, plus collaboratives, plus transparentes, plus accessibles au citoyen. Plus que jamais, l’éthique est au cœur des questionnements et des débats. Elle se déploie sur l’ensemble du cycle de l’activité de recherche, depuis le moment de la production des données jusqu’à la publication et la valorisation de ses résultats. C’est précisément à cette question fondamentale, exacerbée par la généralisation des outils numériques, qu’est consacrée cette matinée.
Continuer la lecture de Pour une science ouverte et éthique : Journée Open Access Lyon le 25/10 à la MILC, Maison Internationale des Langues et des Cultures