Archives par mot-clé : Open access

Des injonctions aux pratiques : données de la recherche et édition scientifique – Interventions du séminaire Numerev du 16 octobre

NumeRev est un projet de portail interdisciplinaire de ressources scientifiques numériques qui se donne notamment pour mission d’être un incubateur scientifique et un vecteur privilégié de science ouverte (open science ou open research).

Dans le cadre de ce projet, l’équipe pilote de NumeRev organise régulièrement des séminaires de recherche.

Le séminaire du 16 octobre a été organisé avec la thématique suivante : « Des injonctions aux pratiques : données de la recherche et édition scientifique ».

Intervention 1 : L’Open Access et les chercheurs au cœur d’injonctions paradoxales

Intervention assurée par Hans Dillaerts, Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Paul-Valéry Montpellier 3 et rattaché au laboratoire LERASS-CERIC.

Son intervention était en lien avec l’article « Ouverture et partage des résultats de la recherche dans l’économie de la connaissance européenne : Quelle(s) liberté(s) de circulation pour l’IST?« 

Intervention 2 : Les données de la recherche : politiques et enjeux

Intervention assurée par Joachim Schöpfel, Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Lille Sciences Humaines et Sociales et membre du laboratoire GERiiCO.

Son intervention était en lien avec le rapport de recherche « Vers une culture de la donnée en SHS : Une étude à l’Université de Lille« . 

 

Intervention 3 : Partage des données de recherche en SHS : quelles pratiques des enseignants-chercheurs ?

Intervention assurée par Alexandre Serres, référent de l’intégrité scientifique de l’Université Rennes 2 et ex-coresponsable de l’URFIST de Rennes. 

Son intervention était en lien avec le rapport de recherche « Données de la recherche en SHS. Pratiques, représentations et attentes des chercheurs : une enquête à l’Université Rennes 2« .

 

Intervention 4 : Les données de la recherche et le droit

Intervention assurée par Agnès Robin Maître de Conférences (HDR) en Droit privé à l’Université de Montpellier. Elle est membre de l’Equipe de recherche Créations Immatérielles. Elle dirige le Master 2 Droit de la propriété intellectuelle et TIC (Faculté de droit de Montpellier).

L’information scientifique, à l’épreuve de sa médiatisation

Dossier thématique coordonné par Chérifa Boukacem-Zeghmouri (Elico, UCB Lyon 1) et Blanca Rodríguez Bravo (Université de León)

Modalités de soumission et calendrier

Le dossier fait appel à des travaux inédits et des analyses originales et récentes, relevant des sciences de l’information et de la communication. L’appel, diffusé en français, espagnol et anglais accueille des propositions soumises dans ces langues.

Les propositions soumises présentent une problématique, une méthodologie et apportent des éléments sur les résultats et conclusions envisagés. La longueur des propositions est de 4000 signes (espaces non compris). Elles sont à adresser à Chérifa Boukacem-Zeghmouri : cherifa.boukacem-zeghmouri@univ-lyon1.fr et à Blanca Rodríguez Bravo : blanca.rodriguez@unileon.es pour le 19 septembre 2018.

Après sélection par le comité de lecture (réponse le 18 octobre 2018), les premières versions complètes des textes (de 25 000 signes espaces non compris et rédigés selon les normes éditoriales des articles de la revue disponibles à cette adresse : https://lesenjeux.univ-grenoble-alpes.fr/pageshtml/soumettre.html) sont à remettre pour le 15 février 2019 elles seront soumises alors à une évaluation en double aveugle.

A la suite de cette phase, la version définitive du texte (prenant en compte les éventuelles remarques et retours des évaluateurs), incluant les corrections mineures ou majeures demandées, sera soumise au comité éditorial de la revue qui est souverain pour l’accord définitif de publication en juin 2019.

Continuer la lecture de L’information scientifique, à l’épreuve de sa médiatisation

Information scientifique et diffusion des savoirs : entre fragmentations et intermédiaires

Dossier thématique coordonné  par Hans Dillaerts (Université Paul-Valéry Montpellier 3, LERASS-CERIC) et Chérifa Boukacem-Zeghmouri (Université de Lyon, Lyon 1- Elico) dans la Revue française des sciences de l’information et de la communication.

Modalités de soumission et calendrier

Ce numéro thématique proposera à la fois des articles de recherches (5000 à 7000 mots), ainsi que des études de cas pratiques (retours d’expérience, réflexions sur les pratiques professionnelles) en lien avec les axes de ce numéro thématique (1200 à 2000 mots).

Les propositions doivent être envoyées à hans.dillaerts@univ-montp3.fr et cherifa.boukacem-zeghmouri@univ-lyon1.fr.

Calendrier

  • 15 avril 2018 : Envoi des propositions d’articles (environ 1200 mots);

  • 15 mai 2018 : Réponse d’acceptation ou de rejet des propositions

  • 15 juillet 2018 : Envoi des articles complets pour évaluation

  • 15 septembre : Envoi des commentaires des évaluations aux auteur.e.s

  • 1er novembre : Envoi des textes définitifs

Appel à communication

Il ne se passe pas une semaine sans que l’information scientifique fasse l’objet d’une actualité dans la presse (nationale ou internationale) ou dans les blogs spécialisés, pour relayer les derniers évènements d’une évolution, d’une rupture, ou bien encore d’une transformation.

Parmi les sujets qui reviennent le plus souvent à la une des titres, la généralisation annoncée de l’Openness (Chartron & Schöpfel, 2017) (Neylon, 2017), des réseaux sociaux académiques (Baudry & Bouchard, 2017) qui prennent une place toujours plus importante dans les pratiques des chercheurs, le problème des revues prédatrices qui “harponnent” des chercheurs soumis à la pression de la publication (Tzarnas, 2014), ou bien encore les “bibliothèques pirates” qui jouent les “Robins des Bois” (Cabanac, 2016) de la publication scientifique pour des communautés de chercheurs en demande d’un accès direct et sans limite aux articles scientifiques.

Cette actualité témoigne des évolutions qui agitent l’univers de l’information scientifique, majoritairement dans les domaines des sciences et de la santé, même si les sciences humaines et sociales ne sont pas en reste.

La littérature scientifique, qui documente ces évolutions, montre qu’outre les sciences de l’information et de la communication, plusieurs disciplines se saisissent des enjeux de ces évolutions.

Continuer la lecture de Information scientifique et diffusion des savoirs : entre fragmentations et intermédiaires

7es journées Science Ouverte Couperin des 22, 23, 24 janvier 2018 : 100 % open access : initiatives pour une transition réussie

Trois ans après les journées d’octobre 2015 qui ont vu Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du Numérique et de l’Innovation, présenter la loi pour une République numérique, ces journées auront cet objectif : étudier l’opportunité de nouvelles voies soutenables pour la publication en Open Access : OA2020, projet DEAL allemand, éditions publiques, soutien à la bibliodiversité, changement du système d’évaluation des chercheurs, etc.

Lundi 22 janvier 14 h

Ouverture de la conférence – Vanessa Proudman, director of SPARC Europe

1- Les politiques pour l’OA – La Commission Européenne a fait de l’open access l’un de ses axes forts.  Les différents états européens –notamment l’Allemagne et les Pays-Bas- ont eux-mêmes pris des initiatives pour promouvoir ce mode de diffusion de la science. Où se situe la France, 4 ans après la déclaration de Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ?
Continuer la lecture de 7es journées Science Ouverte Couperin des 22, 23, 24 janvier 2018 : 100 % open access : initiatives pour une transition réussie

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Call for Chapters: The Complete Guide to Open Scholarship

Working Title: The Complete Guide to Open Scholarship
Editors: Darren Chase & Dana Haugh
Publisher : ALA Editions

TIMELINE

Abstract submission deadline: December 1, 2017
Notification of acceptance/rejection: January 15, 2017

SUBMISSIONS

Abstracts should briefly describe your topic and how your chapter relates to open scholarship. Multiple submissions are welcome. If your submission is tentatively accepted, the editors may request modifications. Material cannot be previously published.

Final chapters will be in the 3,000-5,000 word range (some exceptions will be made for longer chapters). Chapters will be peer-reviewed.

Please direct any questions to Darren Chase (darren.chase@stonybrook.edu) or Dana Haugh (dana.haugh@stonybrook).

Submit your abstract : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfm47tsahQlqVh8-Clm89Fn7vSUObe4xs9mcfKbGoPAaGvwzw/viewform

BOOK DESCRIPTION

This peer-reviewed collection will bring together a dynamic set of librarians, scholars, practitioners, policy makers and thinkers in order to take measure of the open access movement.

Continuer la lecture de Call for Chapters: The Complete Guide to Open Scholarship

Parution de la traduction française de Open Access chez OpenEdition Press

QU’EST-CE QUE L’ACCÈS OUVERT ?


en_accesouvert_fr-208x300La traduction française de l’ouvrage de Peter Suber, Open Access [1] , de   paru en 2012 chez MIT Press, vient de paraître chez
OpenEdition Press le 24 octobre 2016.
Qu’est-ce que l’accès ouvert ? est un livre de référence pour tous ceux qui souhaitent comprendre le mouvement pour l’accès ouvert et les débats qu’il suscite.

Dans ce livre court, Peter Suber explique ce qu’est l’accès ouvert et ce qu’il n’est pas, ses avantages pour les auteurs et leurs lecteurs, la manière de le financer, sa compatibilité avec le droit d’auteur, la façon dont le mouvement pour l’accès ouvert est passé d’un mouvement confidentiel à un mouvement global, et enfin ses perspectives d’avenir.

Basé sur les recherches et les écrits de l’auteur pendant une dizaine d’années, ce livre s’avère un outil indispensable pour les chercheurs, les bibliothécaires, les documentalistes, les administrateurs, les agences de financement, les éditeurs et les décideurs.

Accès au texte intégral sur le site d’OpenEdition Books
Qu’est-ce que l’accès ouvert ?
Peter Suber
Traduction de Marie Lebert
Collection Encyclopédie numérique

[1] Une excellent analyse du livre de Benjamin Caraco est disponible sur le site lectures.

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Pour une science ouverte et éthique : Journée Open Access Lyon le 25/10 à la MILC, Maison Internationale des Langues et des Cultures

Dans le cadre de la semaine internationale du libre accès, l’Open Access Week,  #oaweek2016,  l’Université de Lyon organise une journée « Pour une science ouverte et éthique » à la Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC) avec la collaboration des bibliothèques universitaires de Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3, l’URFIST de Lyon, l’Enssib, Persée, le laboratoire ELICO, la Maison de l’Orient et de la Méditerrannée, les bibliothèques Diderot de Lyon, de l’INSA et de l’Ecole Centrale de Lyon, l’Institut des Sciences de l’Homme et le CCSD.

Alors que l’Open Access continue sa progression et qu’il devient une réalité concrète pour l’ensemble des acteurs du monde académique, s’incarne sous nos yeux le concept de l’Open Science : des pratiques de recherches scientifiques dans un univers plus ouvert, adossé aux infrastructures numériques. L’Open Science ouvre la voie à de nouvelles manières de faire de la recherche et de la publier, plus partagées, plus collaboratives, plus transparentes, plus accessibles au citoyen. Plus que jamais, l’éthique est au cœur des questionnements et des débats. Elle se déploie sur l’ensemble du cycle de l’activité de recherche, depuis le moment de la production des données jusqu’à la publication et la valorisation de ses résultats. C’est précisément à cette question fondamentale, exacerbée par la généralisation des outils numériques, qu’est consacrée cette matinée.
Continuer la lecture de Pour une science ouverte et éthique : Journée Open Access Lyon le 25/10 à la MILC, Maison Internationale des Langues et des Cultures

Journée de réflexion du 3 octobre sur « Les Humanités Numériques dans les MSH », Université Paris Nanterre

Sous l’égide du RnMSH, la Maison Archéologie & Ethnologie René-Ginouvès (MAE), la Maison européenne des sciences de l’homme et de la société (MESHS) et la Maison des sciences de l’homme en Bretagne (MSHB), organisent une journée de réflexion,

Les Humanités Numériques dans les Maisons des Sciences de l’Homme :
état des lieux et perspectives

le lundi 3 octobre 2016,

de 9h30 à 19h,

à l’Université Paris Nanterre, dans le bâtiment Max Weber

Programme

9h30 : accueil

10h-13h Structuration des Humanités Numériques

10h : Introduction
Bertrand Jouve (Président du Réseau national des MSH)

10h15 : Cartographie des Humanités Numériques au sein des MSH
Sofia Papastamkou (Responsable Humanités Numériques, MESHS), Sara Tandar (Responsable Humanités Numériques, MAE), Serge Wolikow (Chargé de mission plates-formes technologiques, RnMSH)

10h30 : Présentation des Infrastructures de Recherche d’Humanités Numériques en SHS et IST
•    Huma-Num, Olivier Baude (Directeur) et Stéphane Pouyllau (Directeur technique)
•    CollEx-PERSEE, Nathalie Fargier (Directrice Persée)
•    HAL, Christine Berthaud (Directrice CCSD)
•    NUMEDIF, Dominique Roux (Directeur technique, MRSH)
•    OpenEdition, Marin Dacos (Directeur OpenEdition)

Continuer la lecture de Journée de réflexion du 3 octobre sur « Les Humanités Numériques dans les MSH », Université Paris Nanterre

Partage des données de la recherche : quels impacts ? Journée d’étude URFIST 29/9 (JNE)

Accueil

Partage des données de la recherche : quels impacts ?

Paris, 29 septembre 2016

Modèles scientifiques, évaluation, services, compétences…

Les URFIST (Unités Régionales de Formation à l’Information Scientifique et Technique) organisent régulièrement depuis 2002 une « journée nationale d’étude » (JNE). En 2014 le thème d’étude retenu concernait les différentes formes de publication de la recherche et les modes de légitimation ou d’évaluation associés.

L’objectif de l’édition 2016 s’inscrit dans la continuité de la précédente : les données de la recherche (DR) constituent en effet une modalité relativement nouvelle de la publication des travaux, mais également de publicisation des données qui en sont le fondement. Ces data sous-jacentes sont aussi concernées par le phénomène de l’Open Access dans la mesure où leurs conditions d’accessibilité et de réutilisation, permettent à la connaissance d’avancer, et à l’innovation d’émerger.

Nombreuses sont déjà les contributions qui ont souligné leur masse pléthorique, leur hétérogénéité constitutive, les méthodes d’extraction et de sélection dont elles sont l’objet, ou encore les gains de temps et de moyens que peut procurer leur réutilisation, à des fins de recherche, dans le cadre de nouveaux axes de travail ou de nouveaux projets. Il s’agira ici d’examiner plusieurs catégories de thématiques associées à cette mutation profonde des pratiques informationnelles de recherche. De fait, ce nouveau facteur de production scientifique peut exercer sur les modalités d’investigation et leur impact sociétal une influence dont la portée n’est pas anodine, à la fois en termes de déontologie, d’épistémologie et d’évaluation de la recherche.

Continuer la lecture de Partage des données de la recherche : quels impacts ? Journée d’étude URFIST 29/9 (JNE)

Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat

Numéro thématique (RFSIC) coordonné par Ghislaine Chartron (CNAM) et Joachim Schöpfel (Lille 3).

Calendrier et précisions

  • 1er novembre : réception des résumés détaillés

  • 1er décembre : réponses aux auteurs de l’acceptation sur résumé

  • 30 mars : date limite de réception des textes complets

  • 30 mars-15 juin : évaluation et retour vers les auteurs pour décision finale.

  • 30 août : réception des textes définitifs pour parution.

Contacts : Ghislaine Chartron (ghislaine.chartron@lecnam.net) et Joachim Schöpfel (joachim.schopfel@univ-lille3.fr)

Les résumés en français ou en anglais sont limités à 1 200 mots et doivent préciser la problématique, un bref état de la littérature sur la problématique, la méthodologie et les principaux résultats. Ils seront envoyés en format word ou .rtf aux deux coordinateurs de ce numéro.

Continuer la lecture de Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat

L’enjeu du web de données pour l’édition scientifique

Précision

Cet article a été publié dans le dossier thématique «Web de données et création de valeurs : le champ des possibles» de la revue I2D.

Pour citer cet article : Verlaet Lise, Dillaerts Hans, « L’enjeu du web de données pour l’édition scientifique », I2D – Information, données & documents 2/2016 (Volume 53) , p. 49-49
URL : www.cairn.info/revue-i2d-information-donnees-et-documents-2016-2-page-49.htm.

Résumé de l’article

Cet article présente le concept d’éditorialisation sémantique et explicite les opportunités de l’enrichissement sémantique des publications scientifiques pour l’ensemble des acteurs de l’IST (auteurs, éditeurs et professionnels de l’information).

Contenu de l’article

Inhérent au projet du web sémantique, le web de données (linked ata) entend favoriser la publication de données structurées sur le Web afin de constituer un réseau global, lequel doit faciliter la navigation des utilisateurs au sein d’un espace d’information.
Appliqué au domaine de l’édition scientifique, l’on préférera au concept de linked data celui de semantic publishing (éditorialisation sémantique), soit l’enrichissement sémantique des publications scientifiques. Celui-ci permet (SHOTTON, 2009; SHOTTON, 2012) :
• d’enrichir le contenu des articles avec des données interactives ;
• de renforcer le sens des articles à travers un système de balisage sémantique ;
• de fournir des liens directs vers des ressources externes ou vers les références citées ;
• de fournir un accès direct aux données de la recherche ;
• d’encourager la découverte et la réutilisation des nouvelles connaissances en publiant l’article et les données de recherche dans des formats lisibles par les machines.

Continuer la lecture de L’enjeu du web de données pour l’édition scientifique

Journées thématiques du réseau Médici – 29/30 juin à l’INHA : Medcamp 2016

Le réseau Médici (Métiers de l’édition scientifique publique) organise deux journées thématiques les 29 et 30 juin 2016 à Paris (INHA, galerie Vivienne).

Ce MedCamp 2016, de nature différente des Journées Médici (programmées pour 2017), se destine aux professionnels de l’édition scientifique publique au sens large, et offre, dans l’esprit des ThatCamp sur les Digital humanities, un véritable espace de discussions et d’échanges afin de partager ensemble de manière constructive sur l’évolution de nos métiers, au cœur des enjeux actuels pour une science ouverte et à la lumière des recommandations nationales et européennes.

La première journée (mercredi 29 juin 2016) s’articule autour des questions relatives à l’Édition scientifique publique et accès ouvert : évolution des besoins et des pratiques. Il s’agit d’une journée d’information, d’échanges et de retours d’expérience sur les métiers de l’édition et de leur évolution. Plusieurs thématiques (cf. programme) sont retenues afin d’aborder les notions liées à la gestion et à l’édition des données associées aux publications, à la façon dont les équipes éditoriales s’emparent des différentes formes éditoriales existantes ou en devenir pour optimiser la diffusion des savoirs et enfin, aux « autres » écritures et leur évaluation, l’ensemble sous l’angle de l’accès ouvert.

La seconde journée (jeudi 30 juin 2016) est l’occasion de proposer une action spécifique sur les « Outils de gestion de workflow éditorial« . Sa finalité est de permettre la présentation et le retour d’expériences sur l’utilisation, par les membres de la communauté, des outils liés à la gestion des workflows éditoriaux (OJS, Spip, Lodel, Trello…), de la soumission des articles jusqu’à la mise en ligne et la publication. Cette journée, plus orientée atelier pratique, permettra d’approcher concrètement le fonctionnement de plusieurs de ces outils. Plusieurs plates-formes qui offrent ces services seront également détaillées pour aborder plus globalement la gestion des activités éditoriales et la mise en place de services associés.

Lire la suite sur le site du Medcamp 

Fil twitter des journées : #medcamp16

Programme

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

corao2016 : Journée correspondants open access – journée d’étude le 4 juillet à Paris

Programme

 

9h30 : Accueil

10h-10h30  : Panorama de l’OA par Christine Ollendorff, Arts et métiers Paristech

PAUSE

11h-12h30  : Retour d’expérience d’un portail HAL et d’une archive institutionnelle par Lucie Albaret, Université Pierre Mendès France de Grenoble, Florence Rivière, École des ponts Paristech et Stéphanie Bouvier (Okina, Université d’Angers) et Delphine Lereculeur (Spire, SciencesPo Paris).

Questions

Buffet offert par Couperin

14h-15h : Comment sensibiliser les chercheurs à l’OA ? : intervenir dans les conseils, directement auprès des chercheurs, par le biais des projets européens, etc. par Philippe Gambette, Université Paris-Est Marne-la-Vallée et Célia Lentretien,  Université de Lorraine

15h-16h : Coûts, modèles de la publication, et gold open access par Adeline Rege, Université de Strasbourg et Marlène Delhaye, Université Aix-Marseille

16h-16h30  : Rôle des correspondants par André Dazy, Couperin, Monique Joly, Couperin, Christine Ollendorff, Arts et métiers Paristech

Information pratiques

 

Plan d’accès : https://coroa2016.sciencesconf.org/resource/acces

S’inscrire : https://coroa2016.sciencesconf.org/registration/index

8ème Journée sur le livre électronique (Couperin) du 28 juin à la BULAC

logo_6x2News
Innovations et expérimentations autour du livre électronique : auteurs et éditeurs dans l’univers académique

La Cellule ebook Couperin organise le 28 juin à la BULAC la 8ème Journée sur le livre électronique. Cette journée est l’occasion de dresser un panorama le plus exhaustif possible des évolutions en cours et vise à être un temps d’échange, avec des interventions d’éditeurs, de spécialistes de l’industrie et d’enseignants-chercheurs.

Les bibliothèques universitaires et les organismes de recherche ont des habitudes installées, que ce soit en termes de modèles d’acquisition ou d’usages. Mais, en amont, l’arrivée du numérique modifie les équilibres du secteur. L’émergence de nouvelles formes d’écriture – lecture sociale par exemple – modifie la production du livre. Un processus de désintermédiation et de réintermédiation de la chaîne du livre est en cours. L’auto-édition, sous ses formes multiples, en est un bon exemple, illustré par le récent partenariat Amazon et Canopé. D’autres expérimentations ont lieu au sein de la communauté d’enseignement et de recherche…Lire la suite sur le site de l’événement #jle16.

Gratuit et ouvert à tous sur inscription.
Programme et intervenants

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook