Archives par mot-clé : Évaluation de la recherche

Le système de publication et de reconnaissance scientifique est hacké

Ceci est la traduction de l’entretien mené par Ulrich Herb auprès du journaliste scientifique Leonid Schneider à propos des paper mills, ces entreprises (« usines ») où l’on peut commander des articles falsifiés pour une publication dans des revues scientifiques.

Cet interview a été précédemment publiée en allemand dans le magazine en ligne Telepolis : https://www.heise.de/tp/features/Das-wissenschaftliche-Publikations-und-Reputationssystem-ist-gehackt-4701388.html

[Ulrich Herb] M. Schneider, vous avez étudié les dysfonctionnements du système scientifique, en particulier dans le domaine de l’édition, pendant de nombreuses années sur votre blog forbetterscience. Le phénomène des paper mills représente une nouvelle curiosité. Pourriez-vous nous expliquer brièvement en quoi consistent ces « usines d’articles » ?

[Leonid Schneider] Une paper mill est un prestataire de services, tout comme les sociétés de rédaction qui vendent des mémoires et thèses falsifiés aux étudiants (essay mills). Mais les clients des paper mills sont des universitaires et des médecins. En tant que client, ils y commandent un article scientifique qui correspond à un thème de leur domaine de recherche. L’article, écrit par des ghost writers, propose des résultats scientifiques complètement inventés et des données totalement erronées.

À première vue, les paper mills offrent un service complet : l’article n’est pas seulement écrit, mais il est aussi soumis à la revue, évalué par des pairs (peer review) avec, si nécessaire, l’envoi d’autres données fictives. On ne sait pas très bien si ces rédacteurs de revues corrompus sont à la solde des paper mills, mais c’est fort probable, car certaines revues semblent particulièrement touchées.

Ces « usines d’articles » prennent l’identité de l’auteur, c’est-à-dire du client, y compris avec des adresses électroniques fantômes. Le client n’a rien d’autre à faire que de payer et se retrouve avec une étude scientifique publiée dans une revue internationale sans avoir fait de recherches pour cela.

Toutefois, il ne faut pas confondre cela avec les prestataires de services qui se contentent de proposer de rédiger le document selon les spécifications du client à partir de ses données de recherche réelles. Dans ce cas, le client soumet lui-même le manuscrit à la revue. Bien qu’il soit possible que certains prestataires proposent une offre de services plus large…

Continuer la lecture de Le système de publication et de reconnaissance scientifique est hacké

Expérimenter l’annotation avec l’évaluation ouverte par les pairs post-publication

Diplômée d’une licence en science politique, d’un DUT en Info-com et d’un Master Enssib en Publication numérique, Claire Dandieu est actuellement chargée d’édition pour OpenEdition Journals après avoir été en charge du secrétariat d’édition pour le projet HIRMEOS de 2018 à 2019.

Ce rapport présente les résultats de l’expérimentation d’évaluation ouverte par les pairs post-publication qui s’est déroulée d’octobre 2018 à juin 2019. Elle a été menée dans le cadre du projet européen HIRMEOS coordonné par OpenEdition qui prévoyait, entre autres, l’implémentation d’un service d’annotations sur la plateforme OpenEdition Books.

Pour accompagner l’implémentation de cet outil sur la plateforme, une phase expérimentale a été mise en place. Le but de cette expérimentation était d’explorer, via l’annotation, de nouvelles pratiques d’évaluation ouverte par les pairs, post-publication, sur des monographies en sciences humaines et sociales diffusées en accès ouvert.

Après une rapide exposition du contexte d’expérimentation, nous revenons ici sur la dernière partie qui rend compte des conclusions et des résultats de ce rapport circonstancié, disponible dans son intégralité en version française et anglaise sur le blog OPERAS, the European Research Infrastructure for the development of open scholarly communication in the social sciences and humanities.
Continuer la lecture de Expérimenter l’annotation avec l’évaluation ouverte par les pairs post-publication

la science ouverte : une révolution nécessaire – Journée Science Ouverte CNRS 8 octobre

La Direction de l’Information Scientifique et Technique (DIST) organise à Paris le mardi 8 octobre 2019 la journée Science Ouverte du CNRS.

Cette journée a vocation à répondre aux questions que vous pouvez vous poser sur la science ouverte : qu’est-ce que la science ouverte ? Pourquoi aller vers la science ouverte ? Comment accélérer le mouvement vers la science ouverte ? Dans quelle archive ouverte déposer mes articles ? Est-ce que je peux envoyer mon article chez un éditeur prestigieux et en même temps le déposer dans une archive ouverte ? Faut-il payer pour publier en accès ouvert ? Est-ce que nos pratiques d’évaluation actuelles reconnaissent bien le travail des chercheurs ? Est-ce que mes données intéressent les autres chercheurs ? Est-ce que je peux rendre mes données disponibles ? Avec quelle protection ? Ai-je conservé les droits d’auteurs de mon article ? Est-ce que je peux le réutiliser dans un autre corpus pour bénéficier des nouveaux outils de l’intelligence artificielle ? Qui peut m’aider ? etc.

Programme

08:30 – 09:00 Accueil
09:00 – 09:10 Introduction Science Ouverte – Antoine PETIT
09:00 – 09:10 › Ouverture de la journée – Antoine Petit

09:10 – 10:00 Session 1 – Cohérence des politiques de la Science Ouverte

09:10 – 09:25 › Le plan national pour la science ouverte. Où en sommes-nous ? – Marin Dacos (MESRI)
09:25 – 09:40 › La politique pour la Science Ouverte au CNRS – Alain Schuhl
09:40 – 10:00 › Les engagements pour la Science Ouverte de l’ANR – Thierry Damerval (ANR)
Continuer la lecture de la science ouverte : une révolution nécessaire – Journée Science Ouverte CNRS 8 octobre

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook