Archives par mot-clé : EHESS

Étudier les cultures du numérique

Séminaire coordonné par Antonio Casilli

Programme
Le programme se compose de 10 séances :
–    les séances thématiques (ST) retracent les grandes questions de la sociologie du numérique et sont réservées en priorité aux étudiant•es EHESS. Ces séances se dérouleront à l’Institut des Systèmes Complexes, salle 1.1. (ISC-PIF, 113 rue Nationale 75013 Paris). Pour prendre en compte les contraintes sanitaires, le nombre de personnes pouvant être présentes est limité à 12.
–   les séances d’approfondissement (SA), où des invité•es externes présentent leurs recherches en cours,  s’inscrivent dans la tradition du séminaire #ecnEHESS et sont ouvertes à tou•tes. Grâce à un partenariat avec la Gaîté Lyrique, ces séances auront lieu dans la Grande Salle du 3bis rue Papin, 75003 Paris, et prendront la forme de conférences « art & technologie ».

1)    29 octobre 2020, 17h-20h (ST) Institut des Systèmes complexes (ISC-PIF) salle 1.1., 113 rue Nationale 75013 Paris : Antonio Casilli « Introduction au séminaire : socialisation et communauté sur internet » (Séance thématique réservée aux étudiant•es EHESS, max 12)
2)    12 novembre 2020, 19h-21h (SA) Gaîté Lyrique, 3bis rue Papin 75003 Paris : Antonio Casilli « Que s’est-il passé au juste ? Covid-19, inégalités, travail et plateformes » (Séance d’approfondissement ouverte aux auditeurs libres)
3)    16 décembre 2020, 19h-21h (SA) Gaîté Lyrique, 3bis rue Papin 75003 Paris : Antonio Casilli et collectif RYBN « Aux sources du travail du clic : automates et usines à calcul (XVIIIe-XXe siècle) » (Séance d’approfondissement ouverte aux auditeurs libres)
4)    28 janvier 2021, 19h-21h (SA) Gaîté Lyrique, 3bis rue Papin 75003 Paris : Anna Jobin (ETH Zurich) « Vers une convergence de l’éthique de l’IA ? » (Séance d’approfondissement ouverte aux auditeurs libres)
5)    18 février 2021, 17h-20h (ST) Institut des Systèmes complexes (ISC-PIF) salle 1.1., 113 rue Nationale 75013 Paris : Antonio Casilli « Reseaux et capital social en ligne » (Séance thématique réservée aux étudiant•es EHESS, max 12)
6)    11 mars 2021, 19h-21h (SA) Gaîté Lyrique, 3bis rue Papin 75003 Paris : Lilly Irani (UCSD, chercheuse invitée EHESS PRI IA) et Elisa Giardina Papa « It takes a culture to raise an AI » (en anglais) (Séance d’approfondissement ouverte aux auditeurs libres)
7)    15 avril 2021, 17h-20h (ST) Institut des Systèmes complexes (ISC-PIF) salle 1.1., 113 rue Nationale 75013 Paris : Antonio Casilli « Vie privée et surveillance de masse à l’heure des plateformes » (Séance thématique réservée aux étudiant•es EHESS, max 12)
8)    20 mai 2021, 19h-21h (SA) Gaîté Lyrique, 3bis rue Papin 75003 Paris : Shannon Vallor (University of Edinburgh) « Technology’s moral debt » (en anglais) (Séance d’approfondissement ouverte aux auditeurs libres)
9)    27 mai 2021, 16h-20h (ST) Institut des Systèmes complexes (ISC-PIF) salle 1.1., 113 rue Nationale 75013 Paris : Antonio Casilli « Travail, automation et digital labor », suivie d’une séance de restitution des travaux des étudiant•es (Séance thématique réservée aux étudiant•es EHESS, max 12)
10)    17 juin 2020, 19h-21h (SA) Gaîté Lyrique, 3bis rue Papin 75003 Paris : Angèle Christin (Stanford) « Comment les algorithmes transforment les valeurs professionnelles et les pratiques de travail » (Séance d’approfondissement ouverte aux auditeurs libres)


Inscriptions et modalités de validation :
– étudiant•es EHESS, merci de vous inscrire sur Listsem au plus tard 72 heures avant votre première séance : https://listsem.ehess.fr
– tout autre public, merci de renseigner le formulaire de contact (option “seminar”) à cette adresse : http://www.casilli.fr/contact/

Cet enseignement est une unité du tronc commun du master en sciences humaines et sociales de l’EHESS, mention Savoirs en sociétés (SES), parcours HSTS (Histoire des Sciences, des Techniques et des Savoirs), en collaboration avec le Centre Alexandre Koyré. La dernière heure de chaque séance thématique est consacrée au contrôle continu (présentation des fiches de lecture et discussion de textes fondamentaux pour l’enseignement). La dernière séance thématique du cours (27 mai 2020), de la durée de quatre heures, est réservée pour la présentation orale des travaux des étudiant•es (contribution Wikipédia convenues au préalable avec le responsable de l’enseignement).

Séminaire DH EHESS 16-17 : Digital Humanities. Les transformations numériques du rapport aux savoirs

Séminaire humanités numériques et critique(s)

Le séminaire a pour objet l’émergence internationale des digital humanities, à l’intersection des sciences humaines et sociales et de l’informatique. Cette expression d’humanités numériques désigne à la fois des pratiques de recherche qui mobilisent des technologies numériques de manière structurelle, des modèles épistémologiques qui relèvent du concept d’e-science et des manières de diffuser les résultats scientifiques qui tirent profit de la communication en réseau. À un autre niveau, le développement des digital humanities a des implications pour les politiques scientifiques en sciences humaines et sociales, car il rend évidente la nécessité d’établir des infrastructures de recherche d’un nouveau type (« cyberinfrastructures », grilles de calcul et plateformes d’édition). Enfin, parce qu’elles fédèrent des disciplines dont l’inscription dans le champ scientifique est débattue, les humanités numériques permettent d’aborder sous un angle différent les relations entre sciences et société.

  • Patrice Bellot, professeur à l’Université Aix-Marseille (TH) ( Hors EHESS )
  • Aurélien Berra, maître de conférences à l’Université Paris-Ouest Nanterre-La-Défense ( Hors EHESS )
  • Marin Dacos, ingénieur de recherche au CNRS ( CLÉO )
  • Pierre Mounier, ingénieur de recherche à l’EHESS ( CLÉO )

Le séminaire se réunira environ une fois par mois, entre décembre et juillet, le mercredi de 13 h à 15 h, à l’EHESS (190-198 avenue de France, 75013 Paris), salle 2.

Humanités numériques : quelle(s) critique(s) ?

Le séminaire « Digital Humanities. Les transformations numériques du rapport aux savoirs » abordera les humanités numériques sous l’angle de la critique. Si cette question n’est pas nouvelle, elle semble posée de plus en plus fréquemment au cours des dernières années, notamment dans le champ francophone, avec la publication d’un nombre croissant de textes (articles et numéros de revues, en particulier) sur lesquels il est utile de revenir.

À travers la lecture et la discussion de ces textes, il s’agira d’explorer non seulement les critiques venues de l’extérieur du champ, mais aussi les approches qui visent à développer, de l’intérieur, la dimension critique que peuvent contenir ces pratiques et méthodes de recherche. Dans quelle mesure ces discours se fondent-ils sur des faits, une histoire, une culture communes ? Quels en sont les enjeux ? Nous les confronterons également aux différentes traditions critiques des sciences humaines et des sciences sociales. Nous proposons ainsi aux participants du séminaire de contribuer à une tâche qui nous paraît maintenant cruciale : expliciter les positions intellectuelles et institutionnelles qui orientent les discours sur les humanités numériques.

Continuer la lecture de Séminaire DH EHESS 16-17 : Digital Humanities. Les transformations numériques du rapport aux savoirs

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook