Archives par mot-clé : Biblissima

« Revisiter le patrimoine en bibliothèque : valorisation, médiation et démocratisation » : Compte-rendu de la journée d’étude

Camille Besse, suite à l’obtention du Bachelor of Science HES-SO en Information documentaire (2015) et le DAS Communication digitale, expertise web et réseaux sociaux à l’université de Genève (2017), est actuellement étudiante en M2, Technologies numériques appliquées à l’histoire (École nationale des Chartes).

Cette journée d’étude, co-organisée par Médiadix (CRFCB) et URFIST de Paris s’est déroulée le 14 décembre 2018 à Médiadix, Pôle métiers du livre, Saint-Cloud.

La parole est aux intervenants

Claire Haquet (Bibliothèques de Nancy) introduit la journée devant un auditoire comble

Retour sur le titre de cette journée d’étude : sur le plan professionnel, on est souvent confronté à une revisite de notre métier. Comment éviter certains écueils de la valorisation face à un public finalement néophyte, comment ne pas tomber dans un rôle condescendant envers les communautés, comment transmettre efficacement ce patrimoine ?

Par ailleurs, à l’instar des musées et comme l’évoquaient les journées Bibliopat des 22-23 novembre 2018, il serait bon que les bibliothèques patrimoniales arrêtent de s’interroger sur leur intérêt social. La tenue de cette journée et le nombre de participants attestent en tous les cas que les professionnels s’intéressent à cette problématique.

L’exemple de la fête du Saint-Nicolas de Nancy (100-150 000 visiteurs) à la bibliothèque Stanislas : après une première tentative infructueuse de participer à l’événement, puzzles, coloriages et livres jeunesses issus des collections ont réconcilié le public jeunesse avec les collections patrimoniales, un véritable moment de revisite du patrimoine. Il faut faire l’effort de décentrer son regard et rechercher ce nouveau rapport entre les lieux, les gens et les collections

Suggestion de trouver quatre moments dans cette journée : réassurance (« J’ai toujours pensé ça ! »), déstabilisation (« Non, ils n’ont pas osé faire ça ! »), révélation (« Je n’y ai jamais pensé, mais c’est la solution !»), et décision (« Demain, je fais ça ! »), le point sera fait en fin de journée puisque Claire Haquet interviendra également en toute dernière partie.

Documenter, communiquer, médiatiser les bibliothèques numériques, par Tiphaine-Cécile Foucher (BNF)

Dans notre monde très concurrentiel où l’argent reste indispensable :

    • Documenter : une action chronophage, mais facile
    • Communiquer : un mot facile, mais dans les faits très complexes
    • Médiatiser : dans 90 % des cas, de la chance.

Complémentarité du physique et du numérique

C’est important de proposer un accès distant aux ressources, pouvoir proposer d’autres paradigmes de recherche à ses utilisateurs.

La bibliothèque propose une expérience utilisateur différente de celle connectée. Internet permet d’accéder aux contenus sans jugement ; il offre la possibilité de transformer les textes,  d’annoter et de lire.

Être bibliothécaire c’est aussi disposer de données organisées et de formats normalisés, ne pas hésiter à utiliser ce savoir et à le faire savoir.

Continuer la lecture de « Revisiter le patrimoine en bibliothèque : valorisation, médiation et démocratisation » : Compte-rendu de la journée d’étude

Information et communication au début des temps modernes : Fabrique des Bibliothèques | 1er juin 2018, CESR, Tours

Cette journée d’étude consacrée à l’«Information et communication au début des temps modernes : Fabrique des Bibliothèques » est organisée par le programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » du Centre d’études supérieures de la Renaissance (UMR 7323 – Université de Tours), avec le soutien du Projet ECRISA (MSH Val de Loire).

BibliothecaLibreriaBibliotheque… Un siècle après l’invention de l’imprimerie à caractère mobile en métal, apparaissent en Europe plusieurs livres qui portent le titre polysémique Bibliotheca, non seulement en latin, mais aussi en plusieurs langues vernaculaires. Ces ouvrages de référence en bibliographie, en philologie ou en histoire naturelle mettent à la disposition d’un public élargi une somme de connaissances rassemblées, souvent dans une structure normalisée.

Si l’ensemble des renseignements contenu dans ces ouvrages témoigne de l’état du savoir en transition entre le Moyen Âge et les Temps modernes, chaque unité de savoir prépare une matière pour un nouveau cadre des connaissances encyclopédiques. Au-delà de l’information qu’ils véhiculent à grande échelle, ils reflètent en filigrane l’évolution des conditions matérielle, culturelle, politique, ou sociale en mutation et cherchent une nouvelle organisation. En outre, leurs paratextes, leurs notices ou leurs illustrations nous apprennent qu’ils sont souvent le fruit de la collecte d’information à partir de sources diverses ou auprès de nombreux collaborateurs, quelquefois de l’Europe entière. Grâce au développement des moyens de communication, la constitution de cette somme d’information en fait une œuvre collective.

Au cours de cette journée organisée dans le cadre du programme Bibliothèques Virtuelles Humanistes avec le soutien du Projet ECRISA (MSH Val de Loire)1, et dans la continuité des problématiques abordées à l’école d’été Bibliotheca digitalis2, seront étudiés quelques ouvrages de référence tels que Gessner, Doni, Belleforest, La Croix du Maine ou Du Verdier pour y voir l’une des manifestations de l’augmentation exponentielle de l’information, suivre l’élaboration de sa gestion et enfin reconstituer des réseaux de communication qui permettent un travail collaboratif. Aussi, l’étude attentive de leurs sources et de leurs méthodes et l’examen critique de leur cohérence par rapport à la réalité qu’ils entendent décrire, permettront-ils de tracer le processus de constitution du nouvel ordre du savoir et sa conséquence historique séculaire.

Ce sera là aussi une occasion pour l’équipe BVH de présenter la méthode, les premiers résultats et les perspectives du projet Biblissima Bibliotheques françoises de La Croix du Maine et de Du Verdier . Depuis septembre 2016 sont accessibles sur le site web dédié bibfr.bvh.univ-tours.fr, l’édition numérique de La Croix du Maine et la base de données associée référençant tous les noms de personnes et les unités bibliographiques des six premières lettres, indexés et alignés avec les répertoires d’autorités.

Télécharger le programme (pdf)

Programme

Date : 1er juin 2018, de 9h à 17h30
Lieu : CESR, Tours – salle Rapin

9h Accueil – café

9h30 Toshinori Uetani – CESR, BVH-Tours
Introduction

10h Ann Blair – Université Harvard
Conrad Gessner : ses sources et méthodes de travail

10h45 Carlo Alberto Girotto – Université Paris III
Construire une bibliographie de la littérature italienne : les Librarie d’Anton Francesco Doni (1550-1558)

11h30 Marie-Luce Demonet – Université de Tours, CESR
La langue française et ses Bibliothèques

12h30 Déjeuner

14h Mark Greengrass – Université de Sheffield
Le Dessous des Cartes : les réseaux d’information derrière la Cosmographie de François de Belleforest

14h30 Malcolm Walsby – Université de Rennes
La Croix du Maine et la réalité provinciale

15h Pierre Aquilon – Université de Tours-CESR
Auteurs, imprimeurs et libraires normands à travers la Bibliotheque de La Croix du Maine

15h45 Pause

16h15 Mark Greengrass – Université de Sheffield
Guillaume Porte, Noémie de la Cotte et Toshinori Uetani – CESR, BVH-Tours3
Bibliotheques françoises ou information collaborative en évolution

17h Discussion
17h30 Clôture de la journée

Contact – marie-laure.masquilier@univ-tours.fr 

En savoir plus sur le site des BVH.

***

Notes bibliographiques :

  1. Voir le site du projet ECRISA : http://ecrisa.msh-vdl.fr/ []
  2. « Bibliotheca digitalis : Reconstitution des réseaux culturels au début des Temps Modernes. Des Sources aux données », à la Médiathèque Louis-Aragon du Mans en juillet 2107, avec la collaboration des partenaires du projet partenarial Biblissima « Bibliothèques Humanistes Ligériennes » et les soutiens de la Ville du Mans et du projet européen DARIAH-Has. Voir : https://bvh.hypotheses.org/projets/summer-school-bibliotheca-digitalis []
  3. Voir la base de données des Bibliothèques françaises : http://bibfr.bvh.univ-tours.fr et les travaux de recherche associés sur le blog BVH : https://bvh.hypotheses.org/tag/bibliotheques-francaises []

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook