Archives de catégorie : Projet de recherche

Navigae : Plateforme de recherche et de visualisation cartographique

Après avoir travaillé à la TGIR Huma-Num sur le projet Isidore, Shadia Kilouchi a rejoint en juillet 2016 le Centre d’Information Scientifique et Technique Regards de l’UMR Passages pour lequel elle assure notamment la direction du projet Navigae.

Navigae est une nouvelle plateforme de recherche au service de la valorisation de données géographiques patrimoniales. Cette plateforme est multilingue, elle est disponible en français, en anglais et en espagnol.

Navigae est une réalisation du Centre IST Regards – CNRS de l’UMR Passages conçue dans le cadre du consortium ImaGEO, consortium labellisé et financé par la TGIR Huma-Num.

Cette plateforme a été conçue pour favoriser la diffusion et la réutilisation de données  issues de travaux en géographie.

En effet, les infrastructures de données géographiques (IDG) diffusent essentiellement des jeux de données contemporaines. Il y a peu de données géographiques anciennes sur ces plateformes. Rendre accessibles et réutilisables des données géographiques patrimoniales auprès d’une large communauté de chercheurs, en géographie et plus largement en sciences humaines et sociales, constitue donc encore aujourd’hui un enjeu essentiel en terme de sauvegarde patrimoniale d’une mémoire de la connaissance. Il est ainsi nécessaire de généraliser l’accès de nouveaux fonds pertinents et d’améliorer la diffusion des images géographiques, mais aussi de permettre une réutilisation pertinente de ces données. Pour rendre accessibles, consultables et réutilisables les données cartographiques et photographiques nombreuses et éparses qui constituent des fonds de laboratoires de recherche ou de bibliothèques, le consortium ImaGEO a été mis en place en 2012. Ce consortium souhaite palier à la sous-exploitation de ces ressources faute d’accès en ligne ou de documentation suffisante.

Afin de répondre à cet objectif, l’une des actions prioritaires du consortium cette année 2018 a donc été de mettre en place une plateforme permettant l’accès à ces données mais aussi de proposer des modes d’interrogation et de visualisation de type spatial permettant la réutilisation de ces données de manière optimale.

Quelles sont les données qui peuvent être consultées dans Navigae  comment fonctionne la plateforme, quels types de recherches et de visualisations sont proposées, de quelles manières  peut-on diffuser ces données dans Navigae ?

Voici des éléments de réponses dans cet article.
Continuer la lecture de Navigae : Plateforme de recherche et de visualisation cartographique

Information et communication au début des temps modernes : Fabrique des Bibliothèques | 1er juin 2018, CESR, Tours

Cette journée d’étude consacrée à l’«Information et communication au début des temps modernes : Fabrique des Bibliothèques » est organisée par le programme « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » du Centre d’études supérieures de la Renaissance (UMR 7323 – Université de Tours), avec le soutien du Projet ECRISA (MSH Val de Loire).

BibliothecaLibreriaBibliotheque… Un siècle après l’invention de l’imprimerie à caractère mobile en métal, apparaissent en Europe plusieurs livres qui portent le titre polysémique Bibliotheca, non seulement en latin, mais aussi en plusieurs langues vernaculaires. Ces ouvrages de référence en bibliographie, en philologie ou en histoire naturelle mettent à la disposition d’un public élargi une somme de connaissances rassemblées, souvent dans une structure normalisée.

Si l’ensemble des renseignements contenu dans ces ouvrages témoigne de l’état du savoir en transition entre le Moyen Âge et les Temps modernes, chaque unité de savoir prépare une matière pour un nouveau cadre des connaissances encyclopédiques. Au-delà de l’information qu’ils véhiculent à grande échelle, ils reflètent en filigrane l’évolution des conditions matérielle, culturelle, politique, ou sociale en mutation et cherchent une nouvelle organisation. En outre, leurs paratextes, leurs notices ou leurs illustrations nous apprennent qu’ils sont souvent le fruit de la collecte d’information à partir de sources diverses ou auprès de nombreux collaborateurs, quelquefois de l’Europe entière. Grâce au développement des moyens de communication, la constitution de cette somme d’information en fait une œuvre collective.

Au cours de cette journée organisée dans le cadre du programme Bibliothèques Virtuelles Humanistes avec le soutien du Projet ECRISA (MSH Val de Loire)1, et dans la continuité des problématiques abordées à l’école d’été Bibliotheca digitalis2, seront étudiés quelques ouvrages de référence tels que Gessner, Doni, Belleforest, La Croix du Maine ou Du Verdier pour y voir l’une des manifestations de l’augmentation exponentielle de l’information, suivre l’élaboration de sa gestion et enfin reconstituer des réseaux de communication qui permettent un travail collaboratif. Aussi, l’étude attentive de leurs sources et de leurs méthodes et l’examen critique de leur cohérence par rapport à la réalité qu’ils entendent décrire, permettront-ils de tracer le processus de constitution du nouvel ordre du savoir et sa conséquence historique séculaire.

Ce sera là aussi une occasion pour l’équipe BVH de présenter la méthode, les premiers résultats et les perspectives du projet Biblissima Bibliotheques françoises de La Croix du Maine et de Du Verdier . Depuis septembre 2016 sont accessibles sur le site web dédié bibfr.bvh.univ-tours.fr, l’édition numérique de La Croix du Maine et la base de données associée référençant tous les noms de personnes et les unités bibliographiques des six premières lettres, indexés et alignés avec les répertoires d’autorités.

Télécharger le programme (pdf)

Programme

Date : 1er juin 2018, de 9h à 17h30
Lieu : CESR, Tours – salle Rapin

9h Accueil – café

9h30 Toshinori Uetani – CESR, BVH-Tours
Introduction

10h Ann Blair – Université Harvard
Conrad Gessner : ses sources et méthodes de travail

10h45 Carlo Alberto Girotto – Université Paris III
Construire une bibliographie de la littérature italienne : les Librarie d’Anton Francesco Doni (1550-1558)

11h30 Marie-Luce Demonet – Université de Tours, CESR
La langue française et ses Bibliothèques

12h30 Déjeuner

14h Mark Greengrass – Université de Sheffield
Le Dessous des Cartes : les réseaux d’information derrière la Cosmographie de François de Belleforest

14h30 Malcolm Walsby – Université de Rennes
La Croix du Maine et la réalité provinciale

15h Pierre Aquilon – Université de Tours-CESR
Auteurs, imprimeurs et libraires normands à travers la Bibliotheque de La Croix du Maine

15h45 Pause

16h15 Mark Greengrass – Université de Sheffield
Guillaume Porte, Noémie de la Cotte et Toshinori Uetani – CESR, BVH-Tours3
Bibliotheques françoises ou information collaborative en évolution

17h Discussion
17h30 Clôture de la journée

Contact – marie-laure.masquilier@univ-tours.fr 

En savoir plus sur le site des BVH.

***

Notes bibliographiques :

  1. Voir le site du projet ECRISA : http://ecrisa.msh-vdl.fr/ []
  2. « Bibliotheca digitalis : Reconstitution des réseaux culturels au début des Temps Modernes. Des Sources aux données », à la Médiathèque Louis-Aragon du Mans en juillet 2107, avec la collaboration des partenaires du projet partenarial Biblissima « Bibliothèques Humanistes Ligériennes » et les soutiens de la Ville du Mans et du projet européen DARIAH-Has. Voir : https://bvh.hypotheses.org/projets/summer-school-bibliotheca-digitalis []
  3. Voir la base de données des Bibliothèques françaises : http://bibfr.bvh.univ-tours.fr et les travaux de recherche associés sur le blog BVH : https://bvh.hypotheses.org/tag/bibliotheques-francaises []

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Euchronie : un projet collaboratif francophone inscrit dans les humanités numériques

Présentation du projet

Euchronie est un projet collaboratif francophone s’inscrivant dans le domaine des humanités numériques. Partant du constat qu’une abondante production de contenu sur le passé est autopubliée sur le web, le projet vise à agréger, indexer et hiérarchiser une partie de cette multiplicité de contenus. Le projet fait ainsi émerger un nouvel objet de recherche que nous proposons de nommer des connaissances humanistes sur le passé autopubliées en ligne.

Vous trouverez sur le site le contenu produit par 113 sources sur le passé issues de différents médias (texte, images fixes & photographies, audiovisuel & vidéos, ressources sonores et médias interactifs) et classées par catégories (type de média, époques, thématiques et aires géographiques). Cette mise en ligne est l’aboutissement d’un travail de deux ans mené par une équipe de 19 chercheurs à cheval entre la France, le Canada et la Suisse.

Euchronie a été pensé comme un site accessible au plus grand nombre, quel que soit l’âge ou la facilité à naviguer sur Internet. Nous l’avons voulu attractif, attrayant et ergonomique. Toute la navigation se fait à partir d’un seul menu, accessible sur l’intégralité du site, quel que soit l’endroit où la navigation vous a mené.
Le site a vocation à s’enrichir : de nouvelles sources seront progressivement intégrées au corpus, notamment en provenance des réseaux sociaux ; l’ergonomie du site sera questionnée d’ici un an afin d’intégrer les retours des usagers ; l’objectif du projet est de répondre aux attentes de la communauté en écoutant et en enrichissant les contenus. Retrouver l’équipe par mail, sur Facebook ou Twitter et aussi sur le carnet de recherche d’ Hypothèses.

Continuer la lecture de Euchronie : un projet collaboratif francophone inscrit dans les humanités numériques

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook