Un carnet partagé pour la Fabrique du numérique

Un tout nouveau portail sur l’édition numérique, l’innovation éditoriale et l’actualité du livre vient d’être lancé. Le carnet de la Fabrique du numérique est produit par Littérature québécoise mobile – pôle Québec, une équipe basée à l’Université Laval. 

Le carnet prolonge les réflexions de la Fabrique du numérique 2020, un événement de réflexion et de partage sur l’édition numérique. Au terme des échanges, plusieurs constats étaient ressortis, dont l’importance de développer la formation et la littératie numérique de toute la chaîne éditoriale. Le comité organisateur concluait : « La formation est le nerf de la guerre pour conduire les éditeurs à investir le secteur numérique avec clairvoyance et dans un objectif de rentabilité des projets. »

Cette idée de formation n’est pas seulement académique ou appliquée. Le cerveau des équipes éditoriales doit devenir imaginatif d’un point de vue technologique. Le numérique permet des fonctionnalités, des esthétiques, des poétiques jusque-là impossibles à réaliser.

Ainsi, pour contribuer à la circulation des savoirs et des œuvres, l’équipe de Littérature québécoise mobile – pôle Québec a mis en place Le carnet de la Fabrique du numérique. Le portail qui s’apparente à un magazine regroupe des articles sur l’innovation éditoriale en contexte numérique, trace le portrait de maisons d’édition audacieuses, offre des lectures d’œuvres littéraires numériques ou hybrides autant que de lectures critiques et met en lumière des outils de création.

Le choix du terme « carnet » n’est pas anodin, comme il s’agit de documenter le travail en cours, l’évolution d’un milieu et d’une industrie au jour le jour, avec des amorces de réflexion, des tentatives de création – bref, une représentation de la part du work-in-progress que contient toujours l’innovation. 

Puisque l’équipe du Carnet est basée au Québec, un petit accent spécifique à cette région de la Francophonie ressortira. La priorité sera accordée aux œuvres de langue française et aux maisons d’édition travaillant dans cette langue, puisqu’elles sont parfois moins visibles dans un monde aussi anglophone que celui du web.

Le Carnet de la Fabrique du numérique est placé sous la direction de René Audet et sa coordination est assurée par Marie-Ève Muller.

Pour consulter Le carnet de la Fabrique du numérique : https://carnet.fabriquedunumerique.org

Pour vous abonner à l’infolettre bimensuelle, suivez ce lien (ou agrégez le fil RSS du site !).

 



Citer ce billet
René Audet (2021, 22 septembre). Un carnet partagé pour la Fabrique du numérique. DLIS. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nt3r

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.