(Non) Usages des services de gestion et de partage des données de recherche par les chercheurs : une étude de cas

Violaine Rebouillat est doctorante en Sciences de l’information et de la communication sous la direction de Ghislaine Chartron et rattachée au laboratoire de recherche DICEN-IDF. Son projet de thèse s’intitule : “Ouverture des données de la recherche : de la vision politique aux pratiques des chercheurs”.

Dans le cadre du 12ème colloque international d’ISKO-France “Données et mégadonnées ouvertes et SHS : de nouveaux enjeux pour l’état et l’organisation”, Violaine Rebouillat a présenté une communication qu’elle avait co-écrite avec Ghislaine Chartron et qui s’intitule : « Services de gestion et de partage des données de recherche : ce qu’en pensent les chercheurs ».

Cette communication présente les résultats d’une enquête réalisée auprès de 46 chercheurs, toutes disciplines confondues, de l’université de Strasbourg.

L’objectif de cette étude était de mieux comprendre les usages et les pratiques professionnelles des chercheurs en lien avec les services de données développés par les professionnels de l’IST et plus particulièrement ceux référencés sur le catalogue Cat OPIDoR.

Ce billet vous offre la possibilité de réécouter la présentation de Violaine. Je vous invite également à consulter son support de présentation sous format PDF. La présentation dure 24 minutes.

La communication a été publiée dans les actes du colloque d’ISKO-France 2019 et est accessible sur : https://halshs.archives-ouvertes.fr/ISKOFRANCE2019/hal-02307085


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.