La science ouverte dans le domaine de la bioéconomie. Entretien avec Marianne Duquenne

Marianne Duquenne est doctorante contractuelle en Sciences de l’Information et de la Communication depuis 2019, au laboratoire GERiiCO (ULR 4073). Sa thèse porte sur l’application de la science ouverte en bioéconomie. Elle est co-encadrée par Patrice de la Broise et Joachim Schöpfel.

Ses recherches sont financées dans le cadre du projet pilote ReCaBio — Ressources Catalyses et Bioéconomie du Programme Gradué de l’I-Site ULNE « Science pour une planète en mutation » qui est soutenu par le gouvernement français à travers le Programme d’Investissements d’Avenir (I-SITE ULNE / ANR-16-IDEX-0004 ULNE).

Son carnet de recherche retrace le projet initial de la thèse, une esquisse de la problématique et quelques premiers résultats issus de ses recherches.

Chargée de cours au département des Sciences de l’Information et de la Documentation (UFR DECCID) de l’Université de Lille, ses enseignements portent essentiellement sur la science ouverte et plus particulièrement, sur les archives ouvertes.

ORCID ID : https://orcid.org/0000-0003-1493-7905

Twitter : @mariannedqn

LinkedIn

Adresse courriel : marianne.duquenne@univ-lille.fr

 

Qu’est-ce que la bioéconomie plus précisément ? Elle est souvent considérée comme un vecteur de réindustrialisation. Peux-tu apporter quelques précisions à ce sujet ?

La bioéconomie est définie comme une approche qui vise le remplacement des ressources fossiles, c’est-à-dire les ressources non renouvelables comme le charbon ou le pétrole, par des ressources plus respectueuses de l’environnement que l’on appelle plus communément biomasses. C’est un concept souvent associé à la notion d’économie circulaire.

Pour expliquer ce qu’est la bioéconomie, je m’appuie souvent sur la définition proposée par la Commission européenne (2018) qui est très pragmatique, elle permet de concevoir et d’illustrer la bioéconomie dans le faire : « produire du combustible à partir d’algues, recycler les plastiques, transformer des déchets en mobilier ou en vêtements neufs ou élaborer des engrais biologiques à partir de sous-produits industriels ».

Sur le terrain, j’ai pu constater deux choses : d’une part, qu’il existe plusieurs acceptions de la bioéconomie, c’est un concept qui recouvre différentes réalités et pratiques d’après les personnes interrogées, mais aussi, lorsque l’on s’intéresse aux discours d’accompagnement.

D’autre part, ce concept est relativement invisible sur le devant de la scène sociétale. Pourtant, en considérant les pratiques à échelle individuelle, comme le tri des déchets ou encore les démarches dites « zéro déchet », j’aime dire et constater que nous faisions déjà de la bioéconomie au quotidien sans le savoir.

Continuer la lecture de La science ouverte dans le domaine de la bioéconomie. Entretien avec Marianne Duquenne

SEMINAIRE RESIDENCES DE CHERCHEURS CollEx-PERSEE : 5 juillet 2022 – Strasbourg

Inscrivez-vous ! Créer une synergie entre chercheurs et professionnels de l’information scientifique pour une bibliothèque comme lieu de recherche.

ORIGINES

Un des axes majeurs de l’infrastructure de recherche CollEx-Persée est la promotion de la bibliothèque comme lieu de recherche et d’expertise. Les Résidences, organisées en 2021, offrent la possibilité à un chercheur dont les travaux concernent un fonds particulier conservé par une bibliothèque du réseau CollEx-Persée, de travailler à sa mise en valeur scientifique et technique, avec les équipes de la bibliothèque, dans le cadre d’un contrat établi pour une durée d’un an.

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE

Cette journée d’étude rassemble les 7 résidences financées en 2021 par CollEx-Persée et sur le point de s’achever. Les objectifs sont de plusieurs ordres :

  • valoriser les résidences et, à travers elle, le rôle de l’infrastructure pour rapprocher les bibliothèques et les chercheurs sur des projets communs en lien avec les collections ;
  • montrer la synergie entre chercheurs et professionnels de l’information en vue de travaux de valorisation originaux ;
  • partager les expériences scientifiques et les innovations techniques ainsi financées.

L’intérêt est aussi d’avoir un regard collectif sur ce mécanisme des résidences en identifiant les points forts, les points faibles et les suites envisagées pour les projets par les établissements porteurs.

Se pose la question, pour CollEx-Persée, de la reconduction d’un tel mécanisme dans le cadre de son prochain dispositif, 2023-2027, sensiblement différent dans son organisation.

Continuer la lecture de SEMINAIRE RESIDENCES DE CHERCHEURS CollEx-PERSEE : 5 juillet 2022 – Strasbourg

Catherine Désos-Warnier

Catherine Désos-Warnier est docteur en histoire moderne et conservateur en chef des bibliothèques. Depuis mai 2018, elle est chargée de mission pour le GIS CollEx-Persée, infrastructure de recherche en information scientifique, inscrite à la feuille de route nationale du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et pilotée par la Bibliothèque nationale et universitaire.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Colloque/Hackathon Savoirs /EHESS – 12 /13 mai Campus Condorcet

Savoirs est  une plateforme numérique innovante dédiée à l’anthropologie historique des savoirs proposant une collection d’instruments de recherche au service de l’anthropologie et de l’histoire des savoirs. Six mois après la mise en ligne de la plateforme, le premier colloque interdisciplinaire Savoirs qui se tient  lieu au Centre des colloques de l’EHESS sur le CampusCondorcet entend croiser deux fils : une réflexion sur le champ de l’anthropologie et de l’histoire des savoirs, qui est au cœur du projet Savoirs, et des éclairages sur l’impact des technologies numériques sur les méthodes de travail en SHS. 

Deux journées de hackathon visant à imaginer de nouvelles fonctionnalités numériques pour la plateforme Savoirs se dérouleront en même temps que le colloque.

Le projet Savoirs est né dans un nouveau champ de recherche situé au carrefour des sciences humaines et sociales et des disciplines d’érudition. Il prend pour objets les savoirs, définis comme l’ensemble des pratiques mentales, discursives, techniques et sociales par lesquelles une société, ses groupes et ses individus donnent sens au monde qui les entoure et se donnent les moyens d’interagir avec le monde.

La dimension comparatiste et interdisciplinaire de cette recherche ouvre aussi une réflexion sur nos propres pratiques et instruments, à l’heure où le numérique reconfigure nos environnements de travail, collectifs et individuels.


 

Continuer la lecture de Colloque/Hackathon Savoirs /EHESS – 12 /13 mai Campus Condorcet

Dlis

More Posts

Follow Me:
Twitter