#dhnord2021 – Publier, partager, réutiliser les données de la recherche : les data papers et leurs enjeux

Le colloque #dhnord réunit chaque année à la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société la communauté des humanités numériques. La thématique retenue pour 2021 porte sur les data papers et leurs enjeux.

S’il est un constat sur lequel la majorité des chercheurs en SHS s’accorde à propos de l’impact du numérique dans leur pratique, c’est celui d’un renouvellement profond de l’édition scientifique, qu’il s’agisse des possibilités ouvertes par l’édition numérique, de la publication des données de la recherche ou encore de la révision des modèles économiques. C’est dans ce contexte que depuis 10 ans se développent de plus en plus d’expérimentations autour des data papers en SHS. Venus des sciences de la vie et de la terre, leur définition varie en fonction des domaines et des pratiques. Davantage consacrés aux données qu’aux résultats de la recherche, les data papers se présentent comme un complément aux publications scientifiques traditionnelles. Ils permettent avant tout de décrire les jeux de données de la recherche afin de les disséminer, favoriser leur réutilisation ou encore la reproductibilité de la recherche. Parfois, ils sont accompagnés de code exécutable (executable papers) ou encore de modélisations, voire d’analyses. Les data papers, étroitement liés à la science ouverte, soulèvent donc plusieurs enjeux pour les SHS : ils interrogent la nature des données, leur ouverture, leur documentation, leurs publics et leurs éventuelles réutilisations. Ils font également écho au développement du data journalisme, qui s’interroge parfois aussi sur des façons de publier les données ou de pointer vers celles-ci, en complément aux publications des articles et récits qui s’appuient sur des données. À l’heure où plusieurs revues en SHS intègrent, ou souhaitent intégrer, des data papers à leurs formats de publications scientifiques, le colloque #dhnord2021 sera consacré aux data papers en SHS et à leurs enjeux scientifiques, éditoriaux ou sociaux.

Les communications aborderont les sujets suivants :

Continuer la lecture de #dhnord2021 – Publier, partager, réutiliser les données de la recherche : les data papers et leurs enjeux

Dlis

More Posts

Follow Me:
Twitter

Les lundis du master HN de Lyon : « Recherches actuelles en Humanités numériques »

Dans le cadre du cours de 2e année  « Recherches actuelles en Humanités numériques », le master Humanités numériques de Lyon a le plaisir de recevoir à l’Enssib en 2021 :

  • 4 octobre : Carmen Brando (ingénieure de recherche, EHESS) « Entités nommées pour une étude outillée linguistique, cartographique et réseau de corpus textuels en SHS ».
  • 8 novembre : Martin Grandjean (premier assistant, université de Lausanne) « Analyse de réseaux et compréhension de l’Histoire ».
  • 15 novembre : Simon Gabay (maitre-assistant, université de Genève) « Extraction et structuration de données de documents dit “historiques » et Christophe Schuwey (assistant professor, Yale university) « Retour sur Un Entrepreneur des Lettres au XVIIe siècle ».
  • 6 décembre : Thibault Clérice (doctorant, université Lyon 3) « l’outil pie-extended, un module d’analyse automatique de texte pour données anciennes et modernes » et Frédéric Glorieux. Sous réserve.

Animation : Marianne REBOUL

Horaires : 9h-13h

Lieu : Salle 1.01, ENSSIB, 17 Bd du 11 Novembre 1918, 69100 Villeurbanne

Ces séances sont ouvertes à toutes et tous mais uniquement sur inscription (nb de places limité) : formulaire d’inscription

Dlis

More Posts

Follow Me:
Twitter

AAC – Lieux de diffusion de savoirs pensés par le genre : dynamiques et questionnements

Informations pratiques

Date de la journée d’étude

Vendredi 22 avril 2022

Site de la journée d’étude

URL : https://savoirsgenre.sciencesconf.org/

Modalités de soumission

Calendrier de soumission

15 janvier 2022 : Date limite pour l’envoi des propositions.

Les propositions de soumission doivent comprendre entre 3000 et 5000 caractères (espaces compris, hors bibliographie) et être anonymisées.

La journée d’étude utilise la plateforme Numerev pour le processus d’évaluation des résumés, les auteurs devront au préalable s’y inscrire et obligatoirement renseigner leur profil : discipline, affiliation, mots-clés de la recherche, ainsi qu’une photographie. Ce sont les données fournies dans ce profil qui seront prises en compte lors de la publication. Les auteurs pourront suivre le processus d’évaluation depuis leur tableau de bord ainsi que via les notifications de la plateforme.

URL pour soumettre une contribution à l’appel : https://i2sp.numerev.com/appels-a-contribution/147-actes-1-lieux-de-diffusion-de-savoirs-penses-par-le-genre-dynamiques-et-questionnements

 18 février 2022 : Réponse aux auteur-e-s.

Valorisation prévue

Un appel à contribution pour un numéro spécial dans la revue Balisages sur les thématiques de cette journée d’étude sera publié au printemps (mars-avril) 2022 sur le site de la revue.

Les textes réceptionnés feront l’objet d’une évaluation en double aveugle. Les articles complets sont attendus pour le mois de juin 2022 (date précise à venir).

Appel à communication

Ce projet de journée d’étude co-porté par deux axes du LERASS, l’axe “Information, Sciences, Savoirs, Pratiques” et l’axe “Genre et Médias” vise à questionner les lieux de diffusion de savoir au travers des questions du genre.

La notion de savoir est ici considérée dans son acception la plus large : les savoirs profanes et scientifiques, les savoirs professionnels et citoyens. Lesdits lieux de diffusion s’inscrivent volontairement dans un cadre large avec l’objectif de faire émerger par la suite des problématiques transverses sur les objets d’étude analysés.

Continuer la lecture de AAC – Lieux de diffusion de savoirs pensés par le genre : dynamiques et questionnements

Participez le 12 octobre à « Libre accès, économie sociale et solidaire, éditorialisation : les nouveaux visages de l’édition savante »

Évènement virtuel sur inscription – 12 octobre – 15h30-17h30

Pour faire suite à la conférence « Libre accès, économie sociale et solidaire, éditorialisation : les nouveaux visages de l’édition savante » organisée dans le cadre des Entretiens Jacques Cartier du 4 novembre 2020, l’Enssib et l’Université de Montréal organisent une table ronde le 12 octobre de 15h30 à 17h30 (heures françaises) avec des acteurs de l’édition français et québécois.

Table ronde

viendront échanger leur point de vue sur les questions d’éditorialisation, de modèle économique, de libre accès et de commun.

La table ronde est animée par Antoine Fauchié (Ecritures numériques, chaire de recherche au Canada) et Valérie Larroche (Enssib, Elico)

Dlis

More Posts

Follow Me:
Twitter

Le livre scientifique peut-il survivre au format numérique ?

Sandrine Chenevez est professeure-documentaliste dans l’enseignement secondaire depuis plusieurs années. Riche de son expérience professionnelle, engagée dans la transmission des savoirs, elle a élargi ses compétences à l’édition numérique en obtenant en 2021 le master 2 Publication numérique de l’Enssib. Elle a rédigé son mémoire sur les enjeux contemporains du livre numérique dans le contexte de l’édition scientifique sous la direction de Valérie Larroche, et disponible en ligne à compter de novembre 2021. Elle s’investit dans la diffusion en accès ouvert et le développement de projets éditoriaux innovants.

Contexte

Depuis les années 1990, la démocratisation du réseau mondial Internet et des technologies du numérique bouscule la production, la diffusion et l’accès aux informations. Elle transforme également le travail savant et notre rapport aux connaissances scientifiques. En quelques clics nous fouillons les milliards de données qui composent le web et nous trouvons potentiellement, dans cette surabondance informationnelle, des réponses à nos interrogations (Mille, 2014)[1].

Cependant, la capacité de ce média à déhiérarchiser la diffusion d’informations, parfois erronées, interroge. Les publications tous azimuts nécessitent plus que jamais le regard critique du citoyen, mais aussi la maitrise d’une littératie numérique doublée d’une vigilance face aux envoûtements médiatiques (Citton, 2014)[2]. Dans ce contexte et afin de soutenir le livre scientifique, je présenterai dans cet article l’intérêt de son développement au format numérique enrichi.

Continuer la lecture de Le livre scientifique peut-il survivre au format numérique ?

« Le livre en contexte numérique, Un défi de design » – NOUVEAU SITE WEB ARCANES ET ÉDITION NUMÉRIQUE

Édition numérique de l’ouvrage Le livre en contexte numérique, Un défi de design

Publiée d’abord en édition numérique, cette publication porte sur le livre en contexte numérique que les pratiques innovantes du design reconfigurent. Le livre prend sa place dans un écosystème de production et de diffusion des savoirs qu’il partage avec d’autres dispositifs éditoriaux, dont les variantes sont devenues proliférantes. La problématique centrale sur laquelle les auteurs de cet ouvrage se penchent est de comprendre comment le livre se transforme dans son écosystème numérique actuel, en nous renvoyant à deux questions transversales : qu’est-ce qu’un livre ? En quoi constitue-t-il un défi de design en contexte numérique ? Figure emblématique des pratiques culturelles transformées par les affordances et les usages du numérique, à la fois investi d’une charge symbolique héritée de sa longue histoire et vecteur des humanités numériques, le livre est envisagé dans ses champs d’expérience, ses usages et ses représentations.

Cet ouvrage gravite autour de la rencontre entre, d’un côté, les études littéraires et les sciences humaines et de l’autre, les méthodes de design numérique. À travers la figure du livre, noyau central de la réflexion, cette perspective nous permet de repenser d’un point de vue théorique et pratique les modalités de création et de circulation des savoirs et des imaginaires portés par la figure du livre dans l’écosystème socionumérique, tant en fonction de sa matérialité que de son hybridité. La part d’une pensée du design en tant que médiateur devient incontournable, car celui-ci prend en charge les processus d’éditorialisation dans une visée d’expérience. entre sa forme profondément ancrée dans la culture matérielle et ses multiples incarnations au sein de l’écosystème socionumérique dans lequel il s’inscrit.

Le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ), en partenariat avec le laboratoire Paragraphe et le projet de recherche ARCANES, vous invite vendredi 8 octobre de 11h-12h (Qc) / 17h-18h (Fr) au dévoilement du nouveau site Web ARCANES et au lancement de l’édition numérique de l’ouvrage Le livre en contexte numérique. Un défi de design (Renée Bourassa, dir.).

Continuer la lecture de « Le livre en contexte numérique, Un défi de design » – NOUVEAU SITE WEB ARCANES ET ÉDITION NUMÉRIQUE

Dlis

More Posts

Follow Me:
Twitter