Un carnet partagé pour la Fabrique du numérique

Un tout nouveau portail sur l’édition numérique, l’innovation éditoriale et l’actualité du livre vient d’être lancé. Le carnet de la Fabrique du numérique est produit par Littérature québécoise mobile – pôle Québec, une équipe basée à l’Université Laval. 

Le carnet prolonge les réflexions de la Fabrique du numérique 2020, un événement de réflexion et de partage sur l’édition numérique. Au terme des échanges, plusieurs constats étaient ressortis, dont l’importance de développer la formation et la littératie numérique de toute la chaîne éditoriale. Le comité organisateur concluait : « La formation est le nerf de la guerre pour conduire les éditeurs à investir le secteur numérique avec clairvoyance et dans un objectif de rentabilité des projets. »

Cette idée de formation n’est pas seulement académique ou appliquée. Le cerveau des équipes éditoriales doit devenir imaginatif d’un point de vue technologique. Le numérique permet des fonctionnalités, des esthétiques, des poétiques jusque-là impossibles à réaliser.

Ainsi, pour contribuer à la circulation des savoirs et des œuvres, l’équipe de Littérature québécoise mobile – pôle Québec a mis en place Le carnet de la Fabrique du numérique. Le portail qui s’apparente à un magazine regroupe des articles sur l’innovation éditoriale en contexte numérique, trace le portrait de maisons d’édition audacieuses, offre des lectures d’œuvres littéraires numériques ou hybrides autant que de lectures critiques et met en lumière des outils de création.

Le choix du terme « carnet » n’est pas anodin, comme il s’agit de documenter le travail en cours, l’évolution d’un milieu et d’une industrie au jour le jour, avec des amorces de réflexion, des tentatives de création – bref, une représentation de la part du work-in-progress que contient toujours l’innovation. 

Continuer la lecture de Un carnet partagé pour la Fabrique du numérique