Quelles zones d’invisibilité dans le débat sur le numérique au musée ?

Eva Sandri est maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication rattachée au département Information-Documentation de l’université Paul-Valéry Montpellier 3 (équipes de recherche LERASS et GRIPIC). Ses recherches portent sur les enjeux actuels de la médiation culturelle et sur l’imaginaire des dispositifs numériques au musée. Elle a récemment publié l’ouvrage : Les imaginaires numériques au musée, aux éditions MkF, 2020. Elle a également coordonné le Supplément : « Les injonctions dans les institutions culturelles : ajustements et prescriptions » dans la revue : Les Enjeux de l’information et de la communication, en 2019.

Le billet sur ce carnet constitue un extrait de la conclusion de l’ouvrage et a été reproduit ici avec l’aimable autorisation de l’éditeur. L’ouvrage peut être commandé directement sur le site de l’éditeur : https://www.editionsmkf.com/produit/imaginaire-numerique-musee/

Cet ouvrage s’appuie entre autres sur ses travaux de recherche menés  dans le cadre de sa thèse « L’imaginaire des dispositifs numériques pour la médiation au musée d’ethnographie » (thèse soutenue en 2016). Cette thèse est gratuitement accessible sur TEL : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01513541

« Il a été question dans cet ouvrage des thématiques fréquemment abordées lors des débats sur numérique au musée : discours prophétiques, vitalité des communautés professionnelles, approches solutionnistes, etc.

En revanche, j’ai observé peu de discours médiatiques reliant les technologies numériques au musée avec d’autres thématiques sociales actuelles.

En guise d’ouverture, voici une liste de quelques uns de ces points aveugles qui constituent des zones d’invisibilité de la recherche : les enjeux écologiques,  éthiques, sociaux et interculturels.

Certains de ces enjeux sont évidemment apparus dans les entretiens avec les enquêtés et dans les corpus journalistiques, mais ils ont  cependant été peu développés.

Leur place a parfois été estimée comme moins pertinente dans le débat, notamment en raison de leur aspect militant. Complétons alors le débat en se demandant ce que serait « un musée socialement et intellectuellement pertinent ? » (Winkin, 2020) une fois ces points
aveugles mis au jour.

Continuer la lecture de Quelles zones d’invisibilité dans le débat sur le numérique au musée ?

Eva Sandri

Eva Sandri est maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication à l'université Paul Valéry Montpellier 3 (équipes de recherche LERASS et GRIPIC). Ses recherches portent sur les enjeux actuels de la médiation culturelle et sur l’imaginaire des dispositifs numériques au musée. Elle a récemment publié l'ouvrage : "Les imaginaires numériques au musée", aux éditions MkF en 2020. Elle a également coordonné le Supplément : « Les injonctions dans les institutions culturelles : ajustements et prescriptions » dans la revue : Les Enjeux de l’information et de la communication, en 2019.

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter