7e conférence Document numérique et société – 28 et 29 septembre, Nancy

Appel à participation

7e conférence Document numérique et société

Humains et données : création, médiation, décision, narration

28 et 29 septembre, Nancy

Responsables scientifiques

Evelyne Broudoux (Dicen-Idf)

Ghislaine Chartron (Dicen-Idf)
Brigitte Simonnot (Crem)

Seules les personnes déjà inscrites pourront participer physiquement à la conférence.

Suivre la conférence en direct et à distance :

28 septembre 2020

https://videos.univ-lorraine.fr/index.php?act=view&id=10058

29 septembre 2020

https://videos.univ-lorraine.fr/index.php?act=view&id=10393

#7docsoc


Programme
(format PDF)

https://crem.univ-lorraine.fr/sites/crem.univ-lorraine.fr/files/users/documents/programme-docsoc2020_web.pdf

Enjeux et pratiques du numérique dans les institutions culturelles : regards croisés, le 4 novembre 2020 à 15h.

L’Université Lyon 2, l’ENS de Lyon et l’Université Jean Monnet, en partenariat avec la Faculté des Arts de l’Université d’Ottawa et Ingenium Canada, proposeront une rencontre 100% virtuelle dans le cadre des 33è Entretiens Jacques Quartier.

Cette rencontre se déroulera en deux temps :

15h-16h30 : La numérisation de collections et de corpus : pratiques, méthodes, enjeux

Conférencières :
–    Leslie Weir, Bibliothèque et Archives du Canada
–    Cécile Davrieux-de Becdelièvre, Bibliothèque municipale de Lyon

Intervenant.e.s à la table ronde :
–    Gabrielle Richard, UMS Persée
–    Christelle Faure, Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne
–    Thomas Lebarbé, Université Grenoble Alpes, Consortium Cahier

Synthèse par Kevin KEE, Doyen de la Faculté des Arts de l’Université d’Ottawa

16h30-18h : De la numérisation à la valorisation : usages et mutations

Conférencière  : Fiona Smith Hale, Ingenium, Musée des sciences et de l’innovation du canada

Intervenant.e.s à la table ronde animée par Sylvain Schryburt de l’Université d’Ottawa :
–    Emmanuel Brandl, Ecole Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques (Enssib)
–    Cyril Longin (Archives municipales de Saint-Étienne) et Gilbert Delahaye (Groupe Casino), Fonds d’archives Casino
–    Jean-Baptiste Monat, Conservateur à la bibliothèque de l’Université Lumière Lyon 2
–    Muséomix AURA (intervenant communiqué ultérieurement)
–    Guillemette Naessens, Musée des Beaux-Arts de Lyon

Synthèse par Kevin KEE, Doyen de la Faculté des Arts de l’Université d’Ottawa.

Cet évènement gratuit sera accessible en ligne (réservation obligatoire sur le site du Centre Jacques Cartier), le lien sera communiqué ultérieurement.

Why You Need Soft and Non-Technical Skills for Successful Data Librarianship

This article was originally published in the « Journal of eScience Librarianship » by Margaret Henderson :

Henderson M. Why You Need Soft and Non-Technical Skills for Successful Data Librarianship. Journal of eScience Librarianship 2020;9(1): e1183. https://doi.org/10.7191/jeslib.2020.1183. Retrieved from https://escholarship.umassmed.edu/jeslib/vol9/iss1/2
Margaret Henderson is Health Sciences Librarian, and chair of the research data management (RDM) team, at San Diego State University. She presented her research on the development of  team-based, case-based, critical pedagogy for one-shot classes at MLA and EAHIL in 2019. Margaret is the author of Data Management: A Practical Guide for Librarians (Rowman & Littlefield, 2016). She was a teacher, mentor, and content creator for the Biomedical and Health Research Data Management Training for Librarians offered by the National Training Center of the National Network of Libraries of Medicine. She was the RDM director at Virginia Commonwealth University Libraries, and has had over 30 years experience as a biomedical librarian.

Introduction

There is more to providing research data services (RDS) than the technical skills necessary for data management. Reviews of job advertisements for data librarians show that there are many other skills listed.

Eclevia et al. (2019) did a study of 104 job advertisements and found that interpersonal and communication skills, and the ability to work independently and collaboratively, occurred in job advertisements more often than knowledge of research data curation and management. Kahn and Du (2018) in a similar study of job advertisements, found the skills of research assistance and critical thinking/problem solving were in more job advertisements than knowledge of data sources or a statistical software package.

Federer (2018) conducted a survey of librarians doing data related work, and found that communication skills, the ability to develop relationships with researchers, and other “soft skills”, were especially relevant to their work.

“Soft skills”, or interpersonal skills, and other non-technical skills, are very important when setting up research data management services, and continue to be important to the sustainability of services. Reference skills, relationship building, collaboration, listening, and facilitating access to de-centralized resources, are all important to the success of a service.

Combining these skills with an understanding of the data life cycle, metadata, and some coding and statistics, will place librarians and libraries in a good position to support research at their institution.

If you want to work with data, you will need to be an administrator and an entrepreneur, as well as a reference and instruction librarian, so data science knowledge is only a part of the job.

Continuer la lecture de Why You Need Soft and Non-Technical Skills for Successful Data Librarianship

Culture numérique : les pratiques informationnelles juvéniles – Compte-Rendu d’une intervention de Carine Aillerie à la faculté de Montpellier

Karine Moreau Bevilacqua détient une maîtrise d’histoire (1992) et un DESS informatique double compétence appliqué aux sciences sociales (1993 de l’Université de Grenoble. Après avoir passé le concours de professeur des écoles (1994), elle a enseigné pendant 20 ans en école primaire. Depuis 2016, Karine Moreau Bevilacqua est intégrée dans le corps des professeurs certifiés par liste d’aptitude en tant que professeure documentaliste. Elle est actuellement (2019-2020) inscrite dans le Master 2 Analyse des enjeux et des pratiques en information documentation à l’université Paul-Valéry Montpellier 3.

Carine Aillerie est enseignante-chercheure en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Poitiers (EA TECHNE 6316). Philosophe de formation, elle a été enseignante documentaliste dans l’enseignement secondaire et chargée d’études à la Direction R&D de Réseau Canopé.

Ce billet a pour objectif de proposer un compte-rendu d’une intervention de Mme Carine Aillerie qui s’est déroulée le mercredi 22 janvier 2020 à la faculté d’éducation de Montpellier dans le cadre des journées universitaires des professeurs documentalistes organisées par Cécile Raynal, formatrice MEEF à la faculté d’éducation de Montpellier, et Céline Paganelli, enseignante-chercheuse en sciences de l’information et de la communication à l’université Paul-Valéry Montpellier 3. Carine Aillerie est intervenue sur les notions de culture informationnelle et culture numérique. Elle s’est intéressée plus précisément aux pratiques juvéniles d’information, mettant l’accent sur leur hétérogénéité.

Elle s’interroge sur la place du numérique dans la culture  informationnelle, ainsi qu’aux enjeux liés à la scolarité. Elle aborde ainsi les implications des pratiques numériques du point de vue des élèves, mais aussi des enseignants, en ouvrant le débat sur les nouvelles pratiques pédagogiques.

Carine Aillerie a articulé son propos autour de trois points. Après un préambule dans lequel elle précise les termes de culture numérique et culture informationnelle, replaçant ces notions dans leur contexte historique, elle aborde les pratiques informationnelles, et plus  précisément celles des jeunes, mettant l’accent sur leur  hétérogénéité.

La seconde partie de son intervention étudie le rôle informationnel des réseaux sociaux numériques, et questionne la place du numérique dans les pratiques informationnelles des jeunes.

Elle termine en abordant les modèles d’évolution pédagogique.

Continuer la lecture de Culture numérique : les pratiques informationnelles juvéniles – Compte-Rendu d’une intervention de Carine Aillerie à la faculté de Montpellier