« Repenser les humanités numériques / Thinking the Digital Humanities Anew » – 25 au 27 octobre 2018, Université de Montréal

À l’occasion de la semaine mondiale de l’accès libre 2018, le Centre de recherche interuniversitaire sur les humanités numériques fêtera ses cinq ans avec son premier colloque international bilingue sur le thème « Repenser les humanités numériques / Thinking the Digital Humanities Anew ».

Plenary speakers / Conférenciers pléniers:
Eric Gidal (University of Iowa, USA); Anatoliy Gruzd (Canada Research Chair in Social Media Data Stewardship, Ryerson University, Canada); Fatiha Idmhand (Université de Poitiers, France); Elika Ortega (Northeastern University, USA); Marcello Vitali-Rosati (Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques, Université de Montréal, Canada)

Depuis 2013, le CRIHN réfléchit à travers divers projets aux deux objectifs suivants qui motivent ce premier colloque international :
– Au plan des pratiques : dresser un état des lieux des expériences existantes en inventoriant les points forts et les points faibles des outils et des plateformes ; expérimenter l’utilisation d’outils de fouille et de visualisation ; intégrer ces outils dans des projets en cours et en développement ;
– Au plan théorique : cerner l’impact du numérique sur le processus de production et de circulation du savoir ; définir de nouveaux modèles de lecture / écriture pour les sciences humaines ; déployer de nouveaux dispositifs de validation de contenus et nourrir de nouveaux rapports entre chercheurs, communautés scientifiques et société.

Continuer la lecture de « Repenser les humanités numériques / Thinking the Digital Humanities Anew » – 25 au 27 octobre 2018, Université de Montréal

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Navigae : Plateforme de recherche et de visualisation cartographique

Après avoir travaillé à la TGIR Huma-Num sur le projet Isidore, Shadia Kilouchi a rejoint en juillet 2016 le Centre d’Information Scientifique et Technique Regards de l’UMR Passages pour lequel elle assure notamment la direction du projet Navigae.

Navigae est une nouvelle plateforme de recherche au service de la valorisation de données géographiques patrimoniales. Cette plateforme est multilingue, elle est disponible en français, en anglais et en espagnol.

Navigae est une réalisation du Centre IST Regards – CNRS de l’UMR Passages conçue dans le cadre du consortium ImaGEO, consortium labellisé et financé par la TGIR Huma-Num.

Cette plateforme a été conçue pour favoriser la diffusion et la réutilisation de données  issues de travaux en géographie.

En effet, les infrastructures de données géographiques (IDG) diffusent essentiellement des jeux de données contemporaines. Il y a peu de données géographiques anciennes sur ces plateformes. Rendre accessibles et réutilisables des données géographiques patrimoniales auprès d’une large communauté de chercheurs, en géographie et plus largement en sciences humaines et sociales, constitue donc encore aujourd’hui un enjeu essentiel en terme de sauvegarde patrimoniale d’une mémoire de la connaissance. Il est ainsi nécessaire de généraliser l’accès de nouveaux fonds pertinents et d’améliorer la diffusion des images géographiques, mais aussi de permettre une réutilisation pertinente de ces données. Pour rendre accessibles, consultables et réutilisables les données cartographiques et photographiques nombreuses et éparses qui constituent des fonds de laboratoires de recherche ou de bibliothèques, le consortium ImaGEO a été mis en place en 2012. Ce consortium souhaite palier à la sous-exploitation de ces ressources faute d’accès en ligne ou de documentation suffisante.

Afin de répondre à cet objectif, l’une des actions prioritaires du consortium cette année 2018 a donc été de mettre en place une plateforme permettant l’accès à ces données mais aussi de proposer des modes d’interrogation et de visualisation de type spatial permettant la réutilisation de ces données de manière optimale.

Quelles sont les données qui peuvent être consultées dans Navigae  comment fonctionne la plateforme, quels types de recherches et de visualisations sont proposées, de quelles manières  peut-on diffuser ces données dans Navigae ?

Voici des éléments de réponses dans cet article.
Continuer la lecture de Navigae : Plateforme de recherche et de visualisation cartographique

The Expansion of Bibliography : Dog-stone, Antelope, and Evidence

Michael K. Buckland is an emeritus professor at the UC Berkeley School of Information and co-director of the Electronic Cultural Atlas Initiative.
Dr. Buckland’s professional experience as a librarian and his work on the design of information services, especially bibliography, the design of library services, and support for online discovery, are reflected three books: Library Services in Theory and Context, 2nd ed., (Pergamon, 1988), Information and Information Systems(Praeger, 1991), and Redesigning Library Services (ALA, 1992). He has also written extensively on the history of information services, including a biography of the designer of the first electronic search engine, Emanuel Goldberg and his Knowledge Machine (Libraries Unlimited, 2006). A new book, Information and Society (MIT Press, March 2017), provides a very concise introduction to a complex area.

Acknowledgement

This text is a translation of a slightly revised version of a lecture presented on May 16, 2018 while Visiting Scholar at the École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (Enssib) in Lyon, France (Buckland 2018). I thank Enssib and Professor Pascal Robert for their hospitality.

Summary

Bibliographical techniques to provide sophisticated access to printed publications were developed long ago. Access to other media has been slower to develop. Two anomalies with respect to the scope of bibliography are considered. Donald F. McKenzie wrote that bibliography should be extended to all media including culturally significant landscapes, for example a stone associated with a legend. Librarian Suzanne Briet and her student Robert Pagès asserted that an animal in a cage can be a document. These examples are examined in relation to the history and theory of bibliography, the relationship between bibliographies and other reference works and their powers (affordances). It is concluded that for some areas of bibliography these examples are irrelevant. But these examples call into question the limitation of bibliography to printed materials.
Continuer la lecture de The Expansion of Bibliography : Dog-stone, Antelope, and Evidence

Colloque international CIA2 : Connaissances et Information en Action – 2ème édition

Co-organisateurs du colloque :  Camille Capelle (Université de Bordeaux),  Vincent Liquète (Université de Bordeaux)

Université de Bordeaux : 3 et 4 avril 2019

Site officiel du colloque : https://cia2.sciencesconf.org/

Dates importantes

  • Date limite d’envoi des résumés : 15 octobre 2018
  • Notification d’acceptation ou de refus : 15 janvier 2019
  • Date limite d’inscription au colloque et dépôt des résumés : 1er février 2019

Soumission : https://cia2.sciencesconf.org/user/submit

Appel à communication

AAC sous format PDF

Ces dernières années, la notion de risque numérique a envahi les médias. De nombreuses parutions d’ouvrages laissent à penser que le numérique serait porteur de toutes sortes de menaces, que ce soit au niveau informationnel, psycho-social, éthique, cognitif, sanitaire, technique, socio-économique ou juridique.

Pour ne prendre que deux exemples, on peut citer la dénonciation des risques d’addiction et de « techno-dépendance » chez les jeunes (Lardellier et Moatti, 2014) et celle de l’appauvrissement des pratiques de lecture (Carr, 2011).

Continuer la lecture de Colloque international CIA2 : Connaissances et Information en Action – 2ème édition