Information scientifique et diffusion des savoirs : entre fragmentations et intermédiaires

Dossier thématique coordonné  par Hans Dillaerts (Université Paul-Valéry Montpellier 3, LERASS-CERIC) et Chérifa Boukacem-Zeghmouri (Université de Lyon, Lyon 1- Elico) dans la Revue française des sciences de l’information et de la communication.

Modalités de soumission et calendrier

Ce numéro thématique proposera à la fois des articles de recherches (5000 à 7000 mots), ainsi que des études de cas pratiques (retours d’expérience, réflexions sur les pratiques professionnelles) en lien avec les axes de ce numéro thématique (1200 à 2000 mots).

Les propositions doivent être envoyées à hans.dillaerts@univ-montp3.fr et cherifa.boukacem-zeghmouri@univ-lyon1.fr.

Calendrier

  • 15 avril 2018 : Envoi des propositions d’articles (environ 1200 mots);

  • 15 mai 2018 : Réponse d’acceptation ou de rejet des propositions

  • 15 juillet 2018 : Envoi des articles complets pour évaluation

  • 15 septembre : Envoi des commentaires des évaluations aux auteur.e.s

  • 1er novembre : Envoi des textes définitifs

Appel à communication

Il ne se passe pas une semaine sans que l’information scientifique fasse l’objet d’une actualité dans la presse (nationale ou internationale) ou dans les blogs spécialisés, pour relayer les derniers évènements d’une évolution, d’une rupture, ou bien encore d’une transformation.

Parmi les sujets qui reviennent le plus souvent à la une des titres, la généralisation annoncée de l’Openness (Chartron & Schöpfel, 2017) (Neylon, 2017), des réseaux sociaux académiques (Baudry & Bouchard, 2017) qui prennent une place toujours plus importante dans les pratiques des chercheurs, le problème des revues prédatrices qui “harponnent” des chercheurs soumis à la pression de la publication (Tzarnas, 2014), ou bien encore les “bibliothèques pirates” qui jouent les “Robins des Bois” (Cabanac, 2016) de la publication scientifique pour des communautés de chercheurs en demande d’un accès direct et sans limite aux articles scientifiques.

Cette actualité témoigne des évolutions qui agitent l’univers de l’information scientifique, majoritairement dans les domaines des sciences et de la santé, même si les sciences humaines et sociales ne sont pas en reste.

La littérature scientifique, qui documente ces évolutions, montre qu’outre les sciences de l’information et de la communication, plusieurs disciplines se saisissent des enjeux de ces évolutions.

Continuer la lecture de Information scientifique et diffusion des savoirs : entre fragmentations et intermédiaires