Appel à contribution : « Transnum » : penser le numérique comme transformation

Dans le cadre d’une initiative soutenue par Sorbonne Universités, le colloque « TRANSNUM » organisé par le GRIPIC (Sorbonne Université) et le COSTECH (UTC) propose d’interroger ces transformations liées au numérique, en orchestrant la rencontre entre chercheurs relevant de différentes disciplines, dans la variété et la diversité : des sciences humaines aux mathématiques en passant par l’informatique, les sciences de la vie, de la nature, de l’environnement ou de l’ingénieur. Tous ces champs scientifiques rencontrent en effet, chacun à leur façon, ces mutations, tant dans les objets de la recherche et la façon de les modéliser ou de les constituer que dans l’appareil scientifique et méthodologique utilisé.

RÉSUMÉ

« Révolution numérique », « digitalisation du social », « plateformisation de l’économie », avènement des « humanités numériques »… nombreuses sont les désignations d’un phénomène perçu comme une rupture : l’introduction du « numérique » dans le quotidien de nos sociétés, qu’il s’agisse de travail, de loisir, du lien au passé ou au présent, du public ou du privé. Ce colloque propose d’interroger ces transformations liées au numérique, en orchestrant la rencontre entre chercheurs relevant de différentes disciplines, dans la variété et la diversité : des sciences humaines aux mathématiques en passant par l’informatique, les sciences de la vie, de la nature, de l’environnement ou de l’ingénieur. Tous ces champs scientifiques rencontrent en effet, chacun à leur façon, ces mutations, tant dans les objets de la recherche et la façon de les modéliser ou de les constituer que dans l’appareil scientifique et méthodologique utilisé.

Continuer la lecture de Appel à contribution : « Transnum » : penser le numérique comme transformation

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Information scientifique et diffusion des savoirs : entre fragmentations et intermédiaires

Dossier thématique coordonné  par Hans Dillaerts (Université Paul-Valéry Montpellier 3, LERASS-CERIC) et Chérifa Boukacem-Zeghmouri (Université de Lyon, Lyon 1- Elico) dans la Revue française des sciences de l’information et de la communication.

Modalités de soumission et calendrier

Ce numéro thématique proposera à la fois des articles de recherches (5000 à 7000 mots), ainsi que des études de cas pratiques (retours d’expérience, réflexions sur les pratiques professionnelles) en lien avec les axes de ce numéro thématique (1200 à 2000 mots).

Les propositions doivent être envoyées à hans.dillaerts@univ-montp3.fr et cherifa.boukacem-zeghmouri@univ-lyon1.fr.

Calendrier

  • 15 avril 2018 : Envoi des propositions d’articles (environ 1200 mots);

  • 15 mai 2018 : Réponse d’acceptation ou de rejet des propositions

  • 15 juillet 2018 : Envoi des articles complets pour évaluation

  • 15 septembre : Envoi des commentaires des évaluations aux auteur.e.s

  • 1er novembre : Envoi des textes définitifs

Appel à communication

Il ne se passe pas une semaine sans que l’information scientifique fasse l’objet d’une actualité dans la presse (nationale ou internationale) ou dans les blogs spécialisés, pour relayer les derniers évènements d’une évolution, d’une rupture, ou bien encore d’une transformation.

Parmi les sujets qui reviennent le plus souvent à la une des titres, la généralisation annoncée de l’Openness (Chartron & Schöpfel, 2017) (Neylon, 2017), des réseaux sociaux académiques (Baudry & Bouchard, 2017) qui prennent une place toujours plus importante dans les pratiques des chercheurs, le problème des revues prédatrices qui “harponnent” des chercheurs soumis à la pression de la publication (Tzarnas, 2014), ou bien encore les “bibliothèques pirates” qui jouent les “Robins des Bois” (Cabanac, 2016) de la publication scientifique pour des communautés de chercheurs en demande d’un accès direct et sans limite aux articles scientifiques.

Cette actualité témoigne des évolutions qui agitent l’univers de l’information scientifique, majoritairement dans les domaines des sciences et de la santé, même si les sciences humaines et sociales ne sont pas en reste.

La littérature scientifique, qui documente ces évolutions, montre qu’outre les sciences de l’information et de la communication, plusieurs disciplines se saisissent des enjeux de ces évolutions.

Continuer la lecture de Information scientifique et diffusion des savoirs : entre fragmentations et intermédiaires

Colloque du 9/10 mai « Outils de fouille et visualisation pour éditions critiques » – Congrès annuel ACFAS – Chicoutimi/Canada

Le CRIHN, le Centre de recherche interuniversitaire sur les humanités numériques,  et la Chaire de Recherche sur les écritures numériques, vous invitent à soumettre une proposition, date limite 21 février, pour le colloque « Outils de fouille et visualisation pour éditions critiques (colloque ACFAS 2018) », organisé par Michael E. Sinatra et Dominic Forest dans le cadre du 86e congrès de l’ACFAS qui aura lieu à Chicoutimi.

Après un premier colloque à l’ACFAS du CRIHN en 2014 (sur les besoins d’analyser l’impact du numérique sur les sciences humaines), un deuxième en 2017 (sur l’édition savante au sens large à l’époque du numérique), notre colloque en 2018, organisé par Dominic Forest et Michael E. Sinatra, sera dédié à la question plus spécifique mais tout aussi importante sur la question des outils de fouille et visualisation développés pour des éditions critiques. (ici, édition critique étant entendue comme la production savante d’un document accompagnée d’annotations, de commentaires et autres matériaux jugés opportuns par l’éditeur.)

La nature des éditions critiques a subi des changements majeurs avec l’explosion des données et la transformation des savoirs, et ce, tant sur le plan de la quantité d’information disponible que de la manière de la représenter.

Continuer la lecture de Colloque du 9/10 mai « Outils de fouille et visualisation pour éditions critiques » – Congrès annuel ACFAS – Chicoutimi/Canada

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook