Qu’est-ce qu’un document numérique au 21è siècle ? Exercice de repérages

En entrant dans l’ère du numérique, le document a connu un grand nombre de mutations qui se sont traduites au cours de ces trente dernières années par une transformation de son rapport à la technique, l’apparition d’enjeux de société inédits et l’explosion de nouveaux métiers sur le marché de l’emploi.

En passant d’une logique de stock à une logique de flux, Les technologies de gestion documentaire traitent le document dans un ensemble où il est en relation avec d’autres documents : l’information dont il est porteur en termes de métadonnées sur lui-même devient centrale et indispensable à la navigation sur le Web, au-delà ou indépendamment de l’intérêt de son contenu.

Par ailleurs, la dimension sociale du document est devenue prépondérante à l’heure de la sociabilité connectée et de la recommandation sociale. Les conditions de production et de circulation du document dans la société et la culture sont marquées par une complète recomposition de l’écosystème documentaire en termes d’édition, d’usages de lecture et d’écriture, d’acteurs, de modèles économiques et de cadre politique et législatif.
Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’un document numérique au 21è siècle ? Exercice de repérages

7es journées Science Ouverte Couperin des 22, 23, 24 janvier 2018 : 100 % open access : initiatives pour une transition réussie

Trois ans après les journées d’octobre 2015 qui ont vu Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du Numérique et de l’Innovation, présenter la loi pour une République numérique, ces journées auront cet objectif : étudier l’opportunité de nouvelles voies soutenables pour la publication en Open Access : OA2020, projet DEAL allemand, éditions publiques, soutien à la bibliodiversité, changement du système d’évaluation des chercheurs, etc.

Lundi 22 janvier 14 h

Ouverture de la conférence – Vanessa Proudman, director of SPARC Europe

1- Les politiques pour l’OA – La Commission Européenne a fait de l’open access l’un de ses axes forts.  Les différents états européens –notamment l’Allemagne et les Pays-Bas- ont eux-mêmes pris des initiatives pour promouvoir ce mode de diffusion de la science. Où se situe la France, 4 ans après la déclaration de Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ?
Continuer la lecture de 7es journées Science Ouverte Couperin des 22, 23, 24 janvier 2018 : 100 % open access : initiatives pour une transition réussie

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Colloque Université du Québec (UQAM) des 2, 3 et 4 mai 2018 : Numérisation généralisée de la société : acteurs, discours, pratiques et enjeux

Le terme « numérique » est partout et associé à une multitude d’activités dans nos sociétés capitalistes avancées. Les informations circulent pour la plupart sous la forme d’un codage informatique binaire. Des dispositifs de toutes sortes (ordinateurs, téléviseurs, tablettes, consoles de jeux vidéo, téléphones multifonctionnels) et des réseaux (filaires, satellites, micro-ondes, etc.) sont utilisés dans les sphères tant privées que publiques de nos vies quotidiennes, sphères dont les frontières traditionnelles tendent désormais à se brouiller de plus en plus. Il est question de « culture numérique » en référence aux usages des technologies faisant appel au numérique et à l’emploi d’algorithmes nécessitant un minimum d’interactivité. On parle même couramment d’« ère numérique », voire de « révolution numérique ». Bref, le « numérique » est omniprésent dans un grand nombre de discours et de pratiques. Mais à quoi ce terme fait-il au juste référence ? Quels types de discours y sont associés ? Quels sont les acteurs sociaux, institutions publiques, entreprises privées et composantes de la société civile qui le reprennent à leur compte en l’incorporant dans leurs activités au quotidien ? Et quels en sont les enjeux d’ordre culturel, informationnel et communicationnel ? 

Continuer la lecture de Colloque Université du Québec (UQAM) des 2, 3 et 4 mai 2018 : Numérisation généralisée de la société : acteurs, discours, pratiques et enjeux

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Colloque COSSI 2018 – Processus de normalisation et durabilité de l’information

Co-organisateurs du colloque : Monica Mallowan (Université de Moncton, Canada), Vincent Liquète (Université de Bordeaux, France),  Christian Marcon (IAE-Université de Poitiers, France)

Université de Bordeaux, France, les 24 et 25 mai 2018 

Dates importantes

  • Soumission des propositions : 28 janvier 2018
  • Retour aux auteurs : 15 mars 2018
  • Dates du colloque : 24 et 25 mai 2018
  • Textes définitifs : 15 juin 2018
  • Publication : décembre 2018

Appel à communication

La problématique de la normalisation de l’information  a nourri le champ des sciences de l’information et de la communication, et au-delà, celui des sciences humaines et sociales, ou des sciences et techniques depuis déjà quelques décennies.

Dès 2011, J. Perriault et C. Vaguer indiquent que la norme est centrale dans la société contemporaine et qu’elle est foncièrement pluridisciplinaire, ne concernant pas uniquement l’industrie et l’informatique, mais également les sciences humaines et sociales dans leur ensemble, qu’il s’agisse du droit, de la sociologie, de la psychologie, des sciences de l’information et de la communication[1], de la science politique ou encore de l’économie.

Historiquement, le progrès technique, puis industriel, maintenant néo-industriel et numérique, ont eu pour catalyseur fondamental un double phénomène de standardisation puis de normalisation des processus de fabrication.

Si le vocabulaire anglo-saxon recourt au même terme pour désigner les deux mécanismes (standard), une différence processuelle et stratégique profonde permet de les distinguer : la norme  est établie par un organisme de normalisation reconnu dans le cadre d’un processus phasé incluant généralement des négociations entre une pluralité d’acteurs alors que le standard est un produit industriel qui se répand et tend à faire autorité tant que le secteur qui en a l’usage ne choisit pas de lui préférer un nouveau standard.

Continuer la lecture de Colloque COSSI 2018 – Processus de normalisation et durabilité de l’information

Le livre, laboratoire d’innovation(s) ? Colloque annuel du PILEn du 21 novembre à Bruxelles

Après avoir abordé les thématiques du prêt numérique en bibliothèque en 2014, de la place centrale du lecteur en 2015 et du format ePUB en 2016, le PILEn, en dialogue avec le Service général des Lettres et du Livre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, propose cette année de se pencher sur la question de l’innovation dans le monde du livre.

  • L’innovation dans le livre doit-elle aujourd’hui passer nécessairement par le numérique ?
  • À quel niveau de création, de production, de diffusion et de communication dans la chaîne du livre peut-elle se situer ?
  • Quel en est le moteur ?
  • Et qu’en est-il de l’ouverture à d’autres secteurs : audiovisuel, musique, patrimoine, etc. ?

Une série d’intervenants s’exprimeront à travers des tables rondes et des ateliers pour réfléchir à ces interrogations qui sont au centre des préoccupations à l’heure actuelle.

Le colloque a lieu le 21 novembre à l’incubateur Greenbizz à Bruxelles).

Continuer la lecture de Le livre, laboratoire d’innovation(s) ? Colloque annuel du PILEn du 21 novembre à Bruxelles

Dlis

More Posts

Follow Me:
TwitterFacebook

Colloque « Patrimoines et design d’expérience à l’ère numérique », le 13-15 mai 2018 à l’université Constantine 3

Informations pratiques

Dates importantes

Soumission des résumés : 30 décembre, 2017
– Réponse aux auteurs : 30 janvier, 2018
– Soumission des contributions : 15 février, 2018
– Réponse aux auteurs : 30 mars, 2018

Langues officielles du colloque

Rédaction des propositions : Anglais et Français
Présentation : Anglais et Français

Procédure de sélection

Toutes les soumissions seront examinées en double aveugle. Soumission : https://easychair.org/conferences/?conf=his5

L’appel à communications

Le colloque Patrimoines et design d’expérience à l’ère numérique interroge les connexions et les complémentarités opérationnelles dont témoigne le numérique dans le but de conceptualiser et designer une expérience de médiation du patrimoine.

En effet, si les élaborations théoriques sur la création, la préservation et la dissolution des registres de mémoires et des biens patrimoniaux sont nombreux, rares sont les travaux empiriques qui traitent des expériences planifiées ou progressives, et l’intégration du numérique.

Continuer la lecture de Colloque « Patrimoines et design d’expérience à l’ère numérique », le 13-15 mai 2018 à l’université Constantine 3