Tous les articles par dlis

Recrutement d’un.e chargé.e de médiation scientifique (Huma-NUM/Cléo)

Mission 

Dans le cadre du projet européen H2020 Humanities at Scale (https://dariah.eu/activities/humanities-at-scale.html) associé à l’infrastructure Européenne DARIAH (http://dariah.eu), le Centre pour l’édition électronique ouverte est chargé avec la TGIR Huma-Num qui coordonne la participation française dans le projet HaS, d’organiser une Ecole d’été internationale sur l’édition électronique ouverte ayant pour thème spécifique l’articulation entre open data et open acces en sciences humaines et sociales. Il s’agit pour le/la chargé.e de médiation scientifique de contribuer à l’organisation et à la préparation scientifique de cette rencontre.

Recrutement

Contrat d’ingénieur d’études au CNRS – BAP F.

Modalité de candidature

Envoyer CV et lettre de motivation à Pierre MOUNIER (pierre.mounier@openedition.org) avant le 29 février 2016

En savoir plus

Cette année, le « Day of DH » (ou « Jour des HN » ?) se déroulera le 8 avril

Welcome to Day of DH 2016 ! 

This year, Day of DH will take place on April 8th. The goal of the project is to create a web site that weaves together a picture of the participant’s activities on the day which answers the question, “Just what do digital humanists really do?” Participants document their day through photographs and text, all of which is published on a community online platform (which, for this year, lives at www.dayofdh2016.uned.es). Both during and after the day, people are encouraged to read and comment on their fellow participant’s posts. Eventually, all the data will be grouped together, undergo some light semantic editing, and released for others to study. We hope that, beyond the original online publication, the raw data will be of use to those interested in further visualization or digital community ethnographic research. …Lire la suite

DLIS, le carnet des Digital Libraries et Information Sciences

vieux-clavierDe quoi on parle ?

Né de la rencontre entre un conservateur des bibliothèques, Catherine Muller en poste à EnssibLab, et deux chercheurs en Sciences de l’information, Benoît Epron et Hans Dillaërts, respectivement MCF à l’Enssib et à l’université Montpellier III, le carnet des Digital Libraries & Information Sciences cherche à créer un espace de rencontre et d’échanges entre les communautés de bibliothécaires et de chercheurs en SHS sur les thématiques convergentes de la transition numérique. Résolument inscrit dans une démarche de vulgarisation scientifique, le carnet vise à accueillir toutes les voix qui s’interrogent aujourd’hui sur les grandes transformations numériques à l’oeuvre dans les sciences de l’information et des bibliothèques, celles des chercheurs et des bibliothécaires, mais aussi des ingénieurs, designers, etc..

L’objectif est de permettre des regards croisés et des partages de questionnements sur des problématiques et démarches communes aux sciences de l’information et des bibliothèques, à l’information scientifique et technique et aux humanités numériques.

Quels enjeux scientifiques ?
  • Créer un carnet de recherche sur « terrain neutre » pour renforcer le dialogue entre les professionnels de l’information/le monde des bibliothèques et les chercheurs en sciences de l’information et de la communication.
  • Créer une passerelle entre le monde de la recherche et le monde des bibliothèques
  • Valoriser les travaux des étudiants (Mémoires de Master et des conservateurs par exemple)
  • Créer un espace d’échange et de réflexion sur les pratiques professionnelles
Pour quoi faire ?

L’objectif du carnet est à fois d’identifier les acteurs de ces thématiques, d’en repérer les enjeux et de rendre compte des positionnements scientifiques variés et complémentaires par la production d’analyses de synthèse.

La singularité de notre démarche est de « mixer » les approches des s cultures professionnelles portées par les acteurs de terrain et de la recherche en sciences de l’information.

Quand les discours de la communauté scientifique des chercheurs et ceux des professionnels de l’information et des bibliothèques portent sur les mêmes débats, quand les points de vue se rejoignent ou à l’inverse divergent par leurs objectifs et légitimités, il est temps de confronter les positions et de renforcer les articulations. Voir comment, au-delà des singularités, les problématiques se font échos, l’attention se partage autour des mêmes objets d’analyse pour constituer ainsi des passerelles entre les communautés professionnelles et confronter des positionnements. Continuer la lecture de DLIS, le carnet des Digital Libraries et Information Sciences