Archives par mot-clé : Humanités numériques

Appel à communication : Bibliothèques et archives à l’ère des humanités numériques

Bibliothèques et archives à l’ère des humanités numériques
Libraries and archives in the age of the digital humanities – digital archives and networks

Archivage numérique et réseaux
*  *  *
Réunissant des chercheurs de tous horizons, la première édition de ce colloque se veut être un espace d’échange et de valorisation des recherches dans le domaine de la gestion des archives, plus précisément celles qui portent sur les transformations du métier d’archiviste à l’ère du web social. Dans cette nouvelle réalité virtuelle, les contenus de la sphère publique sont entremêlés avec ceux de la sphère privée de sorte qu’il est de plus en plus difficile de définir avec certitude le statut des objets informationnels véhiculés par le web.  Lire la suite

Calendrier
  • 31 mars 2016 : date limite de réception des propositions (articles complets)
  • 31 mai 2016 :  date de notification d’acceptation et retour aux auteurs retenus après expertises en double aveugle.
  • 30 juin 2016 : date limite de réception des versions corrigées

Parution du n° 8 de la Revue Française en SIC : Humanités numériques et SIC

Parution du n° 8 de la Revue Française en Sciences de l’Information et de la Communication – Humanités numériques et Sciences de l’Information et de la Communication

logo_RFSICLes sciences de l’information et de la communication ont de longue date développé des théories et des paradigmes qui permettent de saisir et d’analyser les enjeux sociaux liés au « numérique » (numérisation, informatisation, TIC) : qu’il s’agisse des travaux ayant souligné les implications des systèmes d’information informatisés dans l’organisation du travail, ceux portant sur les mutations médiatiques de la communication, ceux analysant les relations entre technique et société à travers les usages des dispositifs d’information et de communication, ceux encore interrogeant les discours de la société de l’information, ceux abordant les industries culturelles ou encore les médiations liées à la numérisation documentaire…Lire la suite

DLIS, le carnet des Digital Libraries et Information Sciences

vieux-clavierDe quoi on parle ?

Né de la rencontre entre un conservateur des bibliothèques, Catherine Muller en poste à EnssibLab, et deux chercheurs en Sciences de l’information, Benoît Epron et Hans Dillaërts, respectivement MCF à l’Enssib et à l’université Montpellier III, le carnet des Digital Libraries & Information Sciences cherche à créer un espace de rencontre et d’échanges entre les communautés de bibliothécaires et de chercheurs en SHS sur les thématiques convergentes de la transition numérique. Résolument inscrit dans une démarche de vulgarisation scientifique, le carnet vise à accueillir toutes les voix qui s’interrogent aujourd’hui sur les grandes transformations numériques à l’oeuvre dans les sciences de l’information et des bibliothèques, celles des chercheurs et des bibliothécaires, mais aussi des ingénieurs, designers, etc..

L’objectif est de permettre des regards croisés et des partages de questionnements sur des problématiques et démarches communes aux sciences de l’information et des bibliothèques, à l’information scientifique et technique et aux humanités numériques.

Quels enjeux scientifiques ?
  • Créer un carnet de recherche sur « terrain neutre » pour renforcer le dialogue entre les professionnels de l’information/le monde des bibliothèques et les chercheurs en sciences de l’information et de la communication.
  • Créer une passerelle entre le monde de la recherche et le monde des bibliothèques
  • Valoriser les travaux des étudiants (Mémoires de Master et des conservateurs par exemple)
  • Créer un espace d’échange et de réflexion sur les pratiques professionnelles
Pour quoi faire ?

L’objectif du carnet est à fois d’identifier les acteurs de ces thématiques, d’en repérer les enjeux et de rendre compte des positionnements scientifiques variés et complémentaires par la production d’analyses de synthèse.

La singularité de notre démarche est de « mixer » les approches des s cultures professionnelles portées par les acteurs de terrain et de la recherche en sciences de l’information.

Quand les discours de la communauté scientifique des chercheurs et ceux des professionnels de l’information et des bibliothèques portent sur les mêmes débats, quand les points de vue se rejoignent ou à l’inverse divergent par leurs objectifs et légitimités, il est temps de confronter les positions et de renforcer les articulations. Voir comment, au-delà des singularités, les problématiques se font échos, l’attention se partage autour des mêmes objets d’analyse pour constituer ainsi des passerelles entre les communautés professionnelles et confronter des positionnements. Continuer la lecture de DLIS, le carnet des Digital Libraries et Information Sciences