« Des usages des dispositifs socionumériques à la reconfiguration des identités professionnelles » – Soutenance HDR de Jean-Claude Domenget en SIC

Soutenance HDR  – Jean-Claude Domenget

Le mémoire d’habilitation à diriger des recherches en 71ème section du conseil national des universités soumis par Jean-Claude Domenget, sous l’intitulé « Des usages des dispositifs socionumériques à la reconfiguration des identités professionnelles : une approche des temporalités en SIC », repose en partie sur un travail de synthèse des recherches passées et présente des pistes novatrices, articulant l’analyse des usages de dispositifs socionumériques et la reconfiguration des formes identitaires professionnelles, sous l’angle des temporalités en Information – Communication. Ce mémoire s’inscrit ainsi dans les nouvelles perspectives sur les usages en proposant notamment un cadre conceptuel élargi autour de la plasticité, de l’instabilité et de la fragilité, afin de construire une troisième topique de la sociologie des usages. Il avance ensuite, au croisement des SIC et de la sociologie des groupes professionnels, une problématisation de la construction d’une identité professionnelle numérique, elle-même rapportée à la professionnalisation dans les métiers de la communication. Un angle d’analyse est privilégié : l’approche temporaliste des phénomènes info-communicationnels. Enfin, ces trois thématiques sont ancrées dans un renouvellement des domaines de la recherche, transformés par le numérique. Les changements analysés sont donc transversaux à quatre axes de recherche autour desquels le programme s’articule : les usages professionnels des médias socionumériques, la reconfiguration des formes identitaires professionnelles, les temporalités en Information – Communication et le « tournant » du numérique.

Informations pratiques

La soutenance publique aura lieu le vendredi 2 Juin 2017 à 15h
à l’Université Charles de Gaulle – Lille 3 – Sciences Humaines et Sociales, au 
Domaine Universitaire du Pont-de-Bois, bâtiment B – salle B2. 273.

Le jury est composé de :

M. Patrice DE LA BROISE, Professeur à l’Université de Lille 3. Garant

Mme Florence MILLERAND, Professeure à l’Université du Québec à Montréal. Canada

M. François LAMBOTTE, Professeur à l’Université Catholique de Louvain. Belgique

M. Jacques WALTER, Professeur à l’Université de Lorraine

M. Alain LAMBOUX-DURAND, Professeur à l’Université Bourgogne Franche-Comté

M. Nicolas PELISSIER, Professeur à l’Université de Nice Sophia-Antipolis

Les bibliothécaires, acteurs de la recherche – Journée d’étude du 18 octobre au Congrès de l’ADBU

Les bibliothécaires, acteurs de la recherche : tel est le thème qui sera abordé le 18 octobre au cours de la journée d’étude du 47ème congrès de l’ADBU.  Les services d’appui à la recherche font partie intégrante des missions dévolues aux bibliothèques universitaires. Ils connaissent un essor important ces dernières années, du fait de l’apparition, avec le numérique, de nouveaux objets de production et diffusion scientifiques (blogs, réseaux sociaux de la recherche, carnets de recherche numérique, etc.), ou de la massification et de la facilité de manipulation accrue d’objets plus traditionnels, comme les données de la recherche.

Contrairement aux supports analogiques, la bonne gestion de l’information digitale impose de penser dès leur production le cycle de vie des objets produits, au risque, très rapidement, de ne plus être à même de les manipuler, de les conserver, d’en maîtriser la diffusion et les réutilisations potentielles. Le numérique change donc qualitativement et profondément la donne, le bibliothécaire ne peut plus être à la fin de la chaîne de la production du savoir.

Les professionnels de la documentation se retrouvent ainsi désormais de plus en plus au cœur des projets de recherche des établissements, là où la science est produite. Acteur reconnu dans le cadre de constitutions de corpus ou de réponses aux appels à projets, le bibliothécaire, s’il n’est pas un chercheur et reste bien un bibliothécaire, n’en est pas moins de plus en plus étroitement associé au processus de la production scientifique, au sein-même des équipes de chercheurs, ou de son évaluation  et du pilotage scientifique, à travers son expertise scientométrique.

Continuer la lecture de Les bibliothécaires, acteurs de la recherche – Journée d’étude du 18 octobre au Congrès de l’ADBU