20e CIDE Document Électronique – Le Document ? Enssib 23-25 nov

20e Colloque International sur le Document Électronique

CiDE.20

Le Document ?

Organisée par l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques en partenariat avec les équipes de recherche : CiTu-Paragraphe de l’Université de Paris 8, GERiiCO, l’Université de Lille (SHS), ELICO de l’Université de Lyon, ICAR ENS de l’Université de Lyon 2, LIRIS de l’INSA de Lyon, et Magellan IAE de l’Université de Lyon 3, la vingtième édition du Colloque international sur le document numérique sera l’occasion de réinterroger les notions du « document ».
Depuis la première édition de CiDE, les métamorphoses du document ont été nombreuses : passage de l’analogique au numérique, phénomène de délocalisation/relocalisation sur les réseaux, polymorphie des espaces documentaires… Objet hétérogène, hybride, dont le rapport au temps et à l’espace est en constante évolution, le document suscite constamment de nouvelles interrogations.
Les colloques CiDE ont débuté à Rabat en 1998 avec le « document numérique », appréhendé dans sa version primaire c’est-à-dire une représentation numérique du document classique (fichier ou site web passif). Depuis cette date, 19 colloques ont successivement questionné la notion de « document » à travers les thèmes suivants :

Document dynamique ; Bibliothèques numériques ; Document et sciences cognitives ; Document pédagogique et mobile ; La pluri-modalité et le multimédia ; Approches sémantiques pour le document électronique ; Le Multilinguisme ; Le document électronique ; Le document numérique dans le monde de la science et de la recherche ; Interactions et usages autour du document numérique ; Patrimoine 3.0 ; Document numérique entre permanence et mutations ; Le “Document” à l’ère de la différenciation numérique ; Métiers de l’information, des bibliothèques et des archives à l’ère de la différentiation numérique ; Dispositifs numériques : contenus, interactivité et visualisation ; Livre post-numérique : historique, mutations et perspectives ; Documents et dispositifs à l’ère post-numérique ; Vers une épistémè numérique.

Cette année, à l’occasion de son vingtième anniversaire, CiDE’20 propose de revisiter ces thématiques dans une approche multidisciplinaire et en considérant le document dans ses acceptions et représentations les plus diverses : document textuel monolingue, document multilingue, document image, document multimédia, document structuré, document lié , document modifiable, etc.

Certaines questions nécessitent d’être précisées, notamment le cycle de vie du document, son caractère pérenne ou au contraire fugitif, éphémère, ses traitements, la transformation des formes éditoriales et de scénarisation, ses fonctions et ses usages… À l’heure des data (big data, smart data) et de l’analyse prédictive fondées sur des approches de deep learning, quel rôle peut encore jouer le document ? Quel impact le mouvement de l’open data peut-il avoir sur le document, sur sa fonction de médiation ? Depuis près de 20 ans, les nombreux programmes de numérisation ont permis la constitution de fonds documentaires volumineux, déplaçant ainsi l’enjeu vers l’accès à ces fonds et leur représentation (métadonnées, visualisation…).
Le colloque se penche, aussi, sur la place et le rôle du document produit et géré par les bibliothèques, les différents lieux de savoir (archives, centres de documentation, musées…) ainsi que les entreprises. Ces organisations comptent sur la puissance des technologies numériques pour donner sens à la masse de données en mouvance et en perpétuelle augmentation. Les organismes institutionnels (entreprises, bibliothèques, archives, ministères, laboratoires de recherche, etc.) sont amenés à produire et/ou à gérer des données dites ouvertes qui nécessitent des analyses et des évaluations car elles sont vues, comme étant des éléments fondamentaux d’appui à l’innovation. Avec le développement des données massives et hétérogènes illustrant l’évolution de la notion de document avec sa diversité et sa multiplication, le traitement du contenu de document numérique fait appel, également, à la pluridisciplinarité (sciences de l’information et de la communication, sciences cognitives, informatique, logique, traitement automatique des langues, statistiques, linguistique, etc.), permettant des analyses de corpus multimédias et multilingues avec des applications variées. Néanmoins, l’exploitation du document pose la question de la validité et la certification de son contenu. La prise en compte des aspects juridiques (problèmes de plagiat, falsification et propriété
intellectuelle) des documents numériques sont des aspects à réactualiser.


Le colloque CiDE’20 accueillera des contributions théoriques, des présentations d’études de cas, des résultats de projets applicatifs ou expérimentaux en lien avec les thèmes suivants :

  • Approches théoriques du document (processus de (re)documentarisation, sémio-pragmatique du document, histoire des supports, document vs data,…)
  • Description, représentation, classification, indexation, gestion (ontologies, données ouvertes, open data, dataviz,…)
  • Formes, formats et normes (typologie des documents, structuration, balisage, interopérabilité, flux documentaires,…)
  • Enjeux de codage et métadonnées (DC, FRBR, RDA, PREMS,…)
  • Accès à l’information (recherche documentaire, filtrage, fouille de données, fouille de textes, annotation, recommandation,…)
  • Éditorialisation, scénarisation, design informationnel, expériences utilisateurs (GED, workflow,…)
  • Usages du document (médiation et médiatisation, trace et mémoire, art numérique, écrits professionnels, analyse documentaire,…) dans les espaces documentaires (bibliothèques, musées, archives,…)
  • Numérisation du patrimoine scientifique et culturel (textes anciens, images, vidéos, archivage des corpus hétérogènes,…)
  • Qualité des contenus du document (données ouvertes ou liées, données iconographiques et/ou audiovisuelles,…)
  • Aspects juridiques (propriété intellectuelle, certification des données, falsification des documents,…)
Le colloque sera ainsi l’occasion de poser quelques questions centrales, d’apporter éventuellement des éléments de réponse, et surtout d’ouvrir des pistes de réflexion pour de nouvelles recherches.

Soumission

Comité scientifique international

  • Mohamed HASSOUN, Enssib, France, Président
  • Khaldoun ZREIK, Université de Paris 8, France, Co-président
  • Stéphane CHAUDIRON, Université de Lille 3, France, Co-président

Membres

  • Ghislaine AZEMARD, Université de Paris8, France
  • Abdel BELAID, Université de Loraine, France
  • Radia BERNAOUI, ENSV d’Alger, Algérie
  • Guillaume BESACIER, Université Paris 8, France
  • Cherifa BOUKACEM, Université de Lyon 1, France
  • Sabrina BOULESNANE, Université de Lyon 3, France
  • Jean-Jacques BOUTAUD, Université de Bourgogne, France
  • Laïd BOUZIDI, UniversitédeLyon3, France
  • Valentina BREZHNEVA, Université d’État Saint Petersburg, Russie
  • Évelyne BROUDOUX, CNAM de Paris, France
  • Nadège BROUSTAU, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles
  • Sylvie CALABRETTO, INSA de Lyon, France
  • Ghislaine CHARTRON, CNAM de Paris, France
  • Kazimierz CHOROS, Wrocław University of Science and Technology, Poland
  • Évelyne COHEN, Enssib de Lyon, France
  • Viviane COUZINT, IUT – Université de Toulouse3, France
  • Amos DAVID, Université de Loraine, France
  • Giovanni DEPAOLI, Professeur émérite, France
  • Christine DEVELOTTE, ENS Lyon, France
  • Mamadou DIARRA, EBAD, Sénégal
  • Joseph DICHY, Université de Lyon 2, France
  • Bernard DIONE, EBAD, Sénégal
  • David DOUYERE, IUT – Université de Tours, France
  • Jacques DUCLOY, Loria, France
  • Véronique EGLIN, INSA de Lyon, France
  • Mabrouka ELHACHANI-LAKHDHAR, Université de Lyon3, France
  • Jean-François FAU, Université Senghor Alexandrie, Égypte
  • Dominic FOREST, Université de Montréal – EBSI, Canada
  • Mauro GAIO, Université de Pau, France
  • Francisco Javier GARCÍA MARCO, Université de Zaragoza, Espagne
  • Joël GARDES, RD-TECH-GRE, France
  • Malek GHENIMA, ESC-Université de la Manouba, Tunis, Tunisie
  • Abdessamad Réda GHOMARI, ESI d’Alger, Algérie
  • Khaled HABCHI, ISD – Université de la Manouba Tunis, Tunisie
  • Maryvonne HOLZEM, Université de Rouen, France
  • Bernard IDELSON, Université de la Réunion, France
  • Madjid IHADJADENE, Université de Paris8, France
  • Rosa ISSOLAH, ENSA d’Alger, Algérie
  • Bernard JACQUEMIN, Université de Lille 3, France
  • Stéphane CHAUDIRON, Université Lille 3, France
  • Khaldoun ZREIK, CITU-Paragraphe, Université Paris8, France
  • Ioannis KANELLOS, ENST Bretagne, France
  • Hamamache KHEDDOUCI, Université de Lyon 1, France
  • Jacques LABICHE, Université de Rouen, France
  • Pascal LARDELLIER, Université de Dijon, France
  • Omar LAROUK, Enssib de Lyon, France
  • Patrizia LAUDATI, Université de Valenciennes, France
  • Frank LE BOURGEOIS, INSA de Lyon, France
  • Sylvie LELEU-MERVIEL, Université de Valenciennes, France
  • Catherine LONEUX, Université de Rouen, France
  • Jacques MADELAINE, Professeur émérite, France
  • Yves MARCOUX, Université de Montréal – EBSI, Canada
  • Azedine MAREDJ, CERIST d’Alger, Algérie
  • Sabine MAS, Université de Montréal – EBSI, Canada
  • Vincent MEYER, Université de Nice, France
  • Abderrazak MKADMI, ISD – Université de la Manouba, Tunisie., Tunisie
  • Mustapha MOJAHID, Institut de Recherche en Informatique de Toulouse, France
  • Ghassan MOURAD, Université Libanaise, Bierut, Liban
  • Widad MUSTAFA EL HADI, Université de Lille 3, France
  • Omar NOUALI, CERIST d’Alger, Algérie
  • Peter OHLY, GESIS – Institut Leibniz des Sciences Sociales, Allemagne
  • Céline PAGANELLI, Université de Montpellier 3, France
  • Françoise PAQUIENSEGUY, Sciences Po, Lyon, France
  • Juznic PRIMOZ, University of Ljubljana, Slovénie
  • Jean-Pierre RAYSZ, Société Jouve, France
  • Jean-Marc ROBERT, Polytechnique de Montréal, Canada
  • Pascal ROBERT, Enssib de Lyon, France
  • Imad SALEH, Université de Paris 8, France
  • Mohamed SIDIR, Université d’Amiens, France
  • Éric TRUPIN, Université de Rouen, France
  • Seth VAN HOOLAND, Université Libre de Bruxelles, Bruxelles
  • Christine VANOIRBEEK, École polytechnique fédérale de Lausanne, Suisse
  • Christian VARINARD, Université de Lyon 3, France
  • Lise VERLAET, Université de Montpellier 3, France
  • Jean VIVIER, Professeur émérite, France
  • Manuel ZACKLAD, CNAM de Paris, France
  • Maja ŽUMER, Université de Ljubljana, Slovénie

Calendrier

12 juin 2017 : Date limite de soumission des prépositions
17 juillet 2017 : Notification aux auteurs
4 septembre 2017 : Date limite de réception de la version définitive de l’article
23-24-25 Novembre 2017 : Colloque à l’Enssib – Villeurbanne-Lyon

Inscription

Modalités de sélection

La sélection des articles est faite après une double évaluation à l’aveugle, d’une version complète de l’article proposé.
La langue de communication est le français et l’anglais (pas de traductions simultanées).

Publication des actes du colloque

Les actes du colloque seront publiés aux éditions Europia (http://europia.org/edition/livres/doc/CatDoc.htm)
Seuls seront publiés les articles présentés par leur(s) auteur(s) lors du colloque.

Instruction aux auteurs

Les propositions sont attendues avant le 12 juin 2017. Elles doivent être rédigées sous forme d’article, en français ou en anglais, d’une longueur maximale de 30 000 caractères (espaces compris).
Pour cette soumission, les auteurs veilleront particulièrement à respecter l’anonymat des propositions, celles-ci ne doivent contenir que le titre de la proposition, le résumé et les mots-clés, le corps de leur article (aucune référence ne doit permettre aux évaluateurs de reconnaitre ‘identité du ou des auteurs) et les références bibliographiques. Le dépôt des propositions est à effectuer via la rubrique « dépôts des articles ».
Les propositions sont évaluées en double aveugle, une notification est envoyée aux auteurs le 17 juillet 2017.

Dépôt de la version définitive

Les propositions retenues sont à déposer dans leur version finale au plus tard le 04 septembre 2017. Celles-ci doivent impérativement tenir compte des éventuelles remarques des évaluateurs. Les auteurs sont invités à suivre scrupuleusement les normes de rédaction de l’éditeur Europia, téléchargeables dans les formats suivants : ODT, DOC, PDF.

Inscription au colloque

Les inscriptions au colloque sont obligatoires (pour au moins un auteur en cas de co-écriture) et doivent être complétées avant le 11 septembre 2017. Seuls seront publiés les articles présentés par leur(s) auteur(s) lors du colloque.

Contacts CiDE.20

  • Mohamed HASSOUN, Enssib – Lyon (cide20@enssib.fr)
  • Stéphane CHAUDIRON, Université de Lille 3
  • Khaldoun ZREIK, Université de Paris 8

———————————-
20th International Conference on Digital Document – #CiDE.20

The Document ?

Mail : cide20@enssib.fr 

Organized by The French national Library and Information Science School (or Enssib) In partnership with the research teams: CiTu-Paragraphe – University Paris 8, GERiiCO – University of Lille (SHS), ELICO – University of Lyon, ICAR ENS- University of Lyon 2, LIRIS – INSA of Lyon, and Magellan IAE-University of Lyon 3.

November 23rd-24th-25th 2017

Conference venue : Enssib, 17-21 bd du 11 novembre 1918, Villeurbanne

The twentieth annual International Conference on Digital Documents will examine the notion of « document ». Since the first CiDE conference, the transformations that documents went through were numerous: from analog to digital, a phenomenon of delocalization / relocalization in networks, a polymorphism of documentary spaces… The document constantly generates new questions. It is a heterogeneous and hybrid object, and its relation to space and time is in constant evolution.
The CiDE conferences began in Rabat in 1998, and explored the « digital document » in its primal form, that is to say as a digital representation of a classic document (file or passive website). Since then, 19 conferences studied the notion of « document » through the following themes:

Dynamic document; Digital libraries; Document and cognitive science; Educational and mobile document; Multimodality and multimedia; Semantic approaches to digital documents; Multilingualism; Digital documents; Digital documents in science and research; Interactions and uses around digital documents; Heritage 3.0; The Digital document between permanency and change; The « Document » in the digital differentiation era; The information, library and archive professions in the era of digital differentiation; Digital devices: content, interactivity and visualization; The post-digital book: history, changes and prospects; Documents and devices in the post-digital era; Towards a digital episteme.
This year, for its twentieth anniversary, CiDE’20 offers to revisit these themes with a multidisciplinary approach, and considers the document in its most diverse meanings and representations: monolingual textual document, multilingual document, multimedia document, structured document, linked document, editable document, etc.

Some questions need to be clarified, in particular about the lifecycle of the document, its ephemeral or durable nature, how it is processed, the transformation of its editorial form, its functions, its uses… In the age of data (big data, smart data) and of predictive analysis based on deep learning approaches, what is the place of the document? What is the impact of the open data movement on the document, on its mediating role? For almost 20 years, many digitization programs have allowed to build vast documentary resources, shifting the issue to the access to these resources and their representation (metadata, visualization…).
The conference also looks at the place and role of documents that are created and managed by libraries, places of learning (archives, documentation centers, museums…) as well as companies. These
organizations rely on the power of digital technologies to give meaning to perpetually growing and changing masses of data. Institutional organizations (companies, libraries, archives, government departments, research laboratories, etc.) create and/or manage open data, which require analysis and evaluation, as they are seen as fundamental elements for supporting innovation. With the development of large and heterogeneous sets of data, which shows the evolution of the notion of document through its diversity and multiplication, the processing of digital document content also necessitates a multidisciplinary approach (information science, cognitive science, computer science, logic, natural language processing, statistics, linguistics, etc.), which allows for the analyses of multimedia and multilingual corpora with various uses. However, the exploitation of documents raises the question of the validation and certification of their content. It also requires to examine again the legal aspects of digital documents (plagiarism, forgery and intellectual property).
The CiDE’20 conference will receive theoretical contributions, presentations of case studies, results of projects and experiments in relation with the following themes:
– Theoretical approaches to the document ((re)documentarization process, semio-pragmatic
approach, history of media, document vs data…)
– Description, representation, classification, indexation, management (ontologies, open data, data
visualization…)
– Forms, formats and norms (documents typology, structuring, tagging, interoperability,
documentary flow…)
– Issues of coding and metadata (DC, FRBR, RDA, PREMS…)
– Information access (document search, filtering, data and text mining, annotations, recommendations…)
– Editing, staging, informational design, user experience (Electronic Document Management, workflow…)
– Document uses (mediation, exposure, trace and memory, digital art, professional writings, documentary analysis…) in documentary spaces (libraries, museums, archives…)
– Digitization of the scientific and cultural heritage (ancient texts, pictures, videos, heterogeneous corpus archiving…)
– Nature of document content (open or linked data, image and/or video data…)
– Legal aspects (intellectual property, data certification, document falsification)
The conference will be an opportunity to ask a few central questions, to bring some answers and above all to open up lines of thought for new research.

International Program Committee
 Mohamed HASSOUN, Enssib, Lyon, France, President
 Khaldoun ZREIK, University Paris 8, France, Co-president
 Stéphane CHAUDIRON, University Lille 3, France, Co-president
Members :
 Ghislaine AZEMARD, University Paris8, France
 Abdel BELAID, University of Loraine, France
 Radia BERNAOUI, ENSV of Algiers, Algeria
 Guillaume BESACIER, University Paris 8, France
 Cherifa BOUKACEM, University Lyon 1, France
 Sabrina BOULESNANE, UniversityLyon 3, France
 Jean-Jacques BOUTAUD, University of Bourgogne, France
 Laïd, BOUZIDI, University Lyon 3, France
 Valentina BREZHNEVA, State University of Saint Petersburg, Russia
 Évelyne BROUDOUX, CNAM Paris, France
 Nadège BROUSTAU, University Libre de Bruxelles, Brussels
 Sylvie CALABRETTO, INSA of Lyon, France
 Ghislaine CHARTRON, CNAM Paris, France
 Kazimierz CHOROS, Wrocław University of Science and Technology, Poland
 Évelyne COHEN, Enssib, Lyon, France
 Viviane COUZINT, IUT – University Toulouse 3, France
 Amos DAVID, University of Loraine, France
 Giovanni DEPAOLI, Emeritus Professor, France
 Christine DEVELOTTE, ENS of Lyon, France
 Mamadou DIARRA, EBAD, Senegal
 Joseph DICHY, University Lyon 2, France
 Bernard DIONE, EBAD, Senegal
 David DOUYERE, IUT – University of Tours, France
 Jacques DUCLOY, Loria, France
 Véronique EGLIN, INSA of Lyon, France
 Mabrouka ELHACHANI-LAKHDHAR, University Lyon3, France
 Jean-François FAU, University Senghor of Alexandria, Egypt
 Dominic FOREST, University of Montréal – EBSI, Canada
 Mauro GAIO, University of Pau, France
 Francisco Javier GARCÍA MARCO, University of Zaragoza, Spain
 Joël GARDES, RD-TECH-GRE, France
 Malek GHENIMA, ESC-University la Manouba, Tunis, Tunisia
 Abdessamad Réda GHOMARI, ESI of Algiers, Algeria
 Khaled HABCHI, ISD – University la Manouba; Tunis, Tunisia
 Maryvonne HOLZEM, University of Rouen, France
 Bernard IDELSON, University la Réunion, France
 Madjid IHADJADENE, University Paris8, France
 Rosa ISSOLAH, ENSA of Algiers, Algeria
 Bernard JACQUEMIN, University Lille 3, France
 Ioannis KANELLOS, ENST of Bretagne, France
 Hamamache KHEDDOUCI, University Lyon 1, France
 Jacques LABICHE, University of Rouen, France
 Pascal LARDELLIER, University of Dijon, France
 Omar LAROUK, Enssib, Lyon, France
 Patrizia LAUDATI, University of Valenciennes, France
 Frank LE BOURGEOIS, INSA of Lyon, France
 Sylvie LELEU-MERVIEL, University of Valenciennes, France
 Catherine LONEUX, University of Rouen, France
 Jacques MADELAINE, Emeritus Professor, France
 Yves MARCOUX, University of Montréal – EBSI, Canada
 Azedine MAREDJ, CERIST of Algiers, Algeria
 Sabine MAS, University of Montréal – EBSI, Canada
 Vincent MEYER, University Nice Sophia Antipolis, France
 Abderrazak MKADMI, ISD – University la Manouba, Tunis, Tunisia
 Mustapha MOJAHID, Institute of Computer Science, Toulouse, France
 Ghassan MOURAD, University Libanaise, Bayreuth, Lebanon
 Widad MUSTAFA EL HADI, University Lille 3, France
 Omar NOUALI, CERIST of Algiers, Algeria
 Peter OHLY, GESIS – Institut Leibniz des Sciences Sociales, Allemande
 Céline PAGANELLI, University of Montpellier 3, France
 Françoise PAQUIEN-SEGUY, Sciences Po, Lyon, France
 Juznic PRIMOZ, University of Ljubljana, Slovenia
 Jean-Pierre RAYSZ, Société Jouve, France
 Jean-Marc ROBERT, Polytechnique Montréal, Canada
 Pascal ROBERT, Enssib, Lyon, France
 Imad SALEH, University Paris 8, France
 Mohamed SIDIR, University of Amiens, France
 Éric TRUPIN, University of Rouen, France
 Seth VANHOOLAND, University Libre de Bruxelles, Brussels
 Christine VANOIRBEEK, Federal Institutes of Technology of Lausanne, Suisse
 Christian VARINARD, University Lyon 3, France
 Lise VERLAET, University of Montpellier 3, France
 Jean VIVIER, Emeritus Professor, France
 Manuel ZACKLAD, CNAM of Paris, France
 Maja ŽUMER, University of Ljubljana, Slovenia

Timetable

  • June 12th 2017: Submissions deadline
  • July 17th 2017: Authors notifications
  • September 4th 2017: Papers’ final versions submission deadline
  • November 2017: 23rd-24th-25th: Conference at Enssib – Villeurbanne-Lyon

Paper selection process

Paper selection is done through a double blind review of the complete version of the submitted paper.
The languages of communication are French and English (no simultaneous translations).
Publication of the proceedings of the conference
The proceedings of the conference will be published by Europia Editions(http://europia.org/edition/livres/doc/CatDoc.htm)
Only the papers presented by their authors during the conference will be published.
Instructions to authors
Submissions are expected before June 12th 2017. They must be written in the form of a paper, in French or English, and must be at most 30 000 characters long (including spaces).
For their submission, the authors will be careful to maintain anonymity in their paper. Those should only contain the title, abstract, keywords, body of the paper and the bibliography (no reference should appear that would allow the reviewers to identify the authors). The submission of the propositions must be done via the « paper submission » section.
The submissions will be evaluated with a double blind review. A notification will be sent to the authors on July 17th 2017.

Submission of the final version
The final versions of the accepted propositions should be submitted September 4th 2017 at the latest.
Those will have to take into account the potential remarks made by the reviewers. The authors should follow closely the writing guidelines of Europia Editions, which are downloadable in the following
formats: ODT, DOC, PDF.
Registration to the conference
Registration to the conference is mandatory (for at least one of the authors in the case of papers with multiple authors) and must be done by September 11th 2017.
Contacts CiDE.20

  • Mohamed HASSOUN, Enssib – Lyon (cide20@enssib.fr)
  • Stéphane CHAUDIRON, University Lille 3
  • Khaldoun ZREIK, University Paris 8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *